25/09/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Thomas Fatome, directeur général de la caisse nationale de l’Assurance maladie (Cnam), a sifflé la fin de la négociation portant sur le montant de l’indemnisation destinée à valoriser les actions du pharmacien pendant la « période de guerre », au cours de laquelle les pharmaciens ont distribué des masques aux professionnels de santé, dispensé des médicaments réservés à l’hôpital, renouvelé des traitements chroniques à partir d’ordonnances périmées et dispensé au domicile des patients. Après avoir proposé un forfait unique de 500 € par officine, Thomas Fatome l’a réévalué in fine à 600 €. Loin des espérances de l’Union des syndicats de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 25/09/2020 à 22:46
    gemini
    alerter
    Autant dire que c'est misérable...
  • 25/09/2020 à 23:34
    Alie
    alerter
    Redistribuée au personnel?
  • 26/09/2020 à 05:41
    Sidonie
    alerter
    A peine de quoi faire un repas pour remercier le personnel de son dévouement.
  • 26/09/2020 à 07:10
    Hellébore
    alerter
    Misérable ou pas, le pharmacien était le seul acteur de santé qui n'avait pas été remercié de son surcroit de travail Covid. Alors c'est bien.
    Le désolant c'est qu'une fois de plus, le personnel n'en verra pas la couleur ...
  • 26/09/2020 à 10:03
    PIPO74
    alerter
    Ah bon ? - Vous n'en avez pas vu le couleur ? - Et la prime exonérée "Covid" de 1.000€ que nous avons versé à tous ?

    Certains d'entre vous ont-ils perçu de la CARSAT l'aide "Prévention Covid" de 5.000€ maximum à hauteur de 50% des dépenses d'équipement réellement engagées qui a été déposée fin juillet ?
  • 26/09/2020 à 10:17
    Cdiset
    alerter
    Bonjour Pipo74,
    De quelle prime de 1000€ parlez-vous?
    Prime financée par qui et pour qui? Et quand?
  • 26/09/2020 à 10:29
    PIPO74
    alerter
    Financée par l'employeur seul pour ses collaborateurs qui ont tenu courageusement leur poste malgré la crise sanitaire - Exonérée de charges sociales tant patronales que salariales et me semble-t-il d'IRPP sous l'intitulé "Prime exceptionnelle de pouvoir d'achat".

    Bien évidement cette prime était laissée au libre arbitre de l'employeur en fonction de ses capacités car la crise sanitaire a été très inégale même dans la profession.

    Chez nous cela été un surcroit de travail très important car nous livrions les personnes âgées ou fragiles jusqu'à tard dans la soirée. De ce fait le CA a été en hausse mais naturellement la marge en baisse puisque nous ne sortions que du médicament qui n'est plus ce qui fait vivre l'entreprise.

    Pour d'autres la situation a été bien plus difficile et les faillites de pharmacie vont être encore plus nombreuses dans les prochains mois.
  • 26/09/2020 à 10:31
    brucine
    alerter
    Cette prime dite "pouvoir d'achat" a été instaurée en 2019 et reconduite en 2020.
    Elle n'est exonérée qu'à hauteur de 3 SMIC brut.
    Et elle a été financée par l'employeur non pas au bénéfice de tous, mais seulement du bon vouloir de cet employeur qui gardait la faculté de la moduler au prorata du temps de présence: donc non, pas versée à tous.
  • 26/09/2020 à 10:43
    PIPO74
    alerter
    Le bon vouloir de l'employeur = La qualité du travail du collaborateur.

    Sinon c'est un bien piètre employeur car je ne vois pas quel autre critère il peut retenir pour récompenser son équipe ...
  • 26/09/2020 à 10:54
    PIPO74
    alerter
    Rappel de ma question aux "patrons" :

    Certains d'entre vous ont-ils perçu de la CARSAT l'aide "Prévention Covid" de 5.000€ maximum à hauteur de 50% des dépenses d'équipement réellement engagées qui a été déposée fin juillet ?
  • 26/09/2020 à 11:03
    brucine
    alerter
    "Le bon vouloir de l'employeur = La qualité du travail du collaborateur."

    Non.

    D'une part parce qu'il est interdit de moduler cette prime sur un autre argument que le temps de travail, d'autre part parce qu'elle n'est pas une obligation et que, en dehors de toute fragilité économique, elle est loin d'avoir été versée par tous les employeurs.
  • 26/09/2020 à 11:16
    PIPO74
    alerter
    Ah bon donc vous récompensez vos enfants lorsqu'ils vous ramènent une mauvaise note ?

    S'il est interdit de moduler une prime sur un autre paramètre que le temps de travail le résultat en sera comme pour toutes les primes passées depuis la prime 'Sarkozy" que personne ne donnera rien et ce sera bien dommage pour les collaborateurs méritants.

    Pour vous rassurer sur ma connaissance de la législation j'ai bien évidemment moduler cette prime exonérée sur le seul critère du temps de travail mais cela ne m'a pas posé de problème car tous mes collaborateurs sont méritants sinon je fais en sorte qu'ils ne restent pas.

    Désolé mais je coupe le lien sur cet échange, devant revenir à mes clients.
  • 26/09/2020 à 11:17
    Arnaud
    alerter
    Il faut préciser qu'il s'agit des pharmaciens titulaires! Tous les pharmaciens n'y ont pas le droit, et de plus toutes les équipes officinales n'ont pas eu le droit à la prime Covid de 1000e car beaucoup d'officine ont souffert niveau fréquentation pendant cette période.
  • 26/09/2020 à 11:55
    Geyser
    alerter
    @Arnaud: non il ne s'agit pas d'une prime aux pharmaciens titulaires, mais d'une prime aux officines, c'est tres different, je ne connais pas de titulaire qui se soit reversé à lui-meme une quelconque prime ou aide de l'etat, ces sommes rentrent dans les transferts de charges de l'officine, pas dans la poche du titulaire...
  • 26/09/2020 à 13:45
    Vanessa
    alerter
    Les titulaires ne sont jamais au comptoir ! La prime covid devait être redistribué intégralement aux equipes au comptoir !
  • 26/09/2020 à 19:18
    PF
    alerter
    merci à la FSPF d'avoir dit dès le début qu'ils ne négociaient pas le montant... ça laisse rêveur pour la suite des négociations... si on se couche dès la première négo...
  • 26/09/2020 à 23:12
    ouf
    alerter
    effectivement aucune réponse ni versement de la carsat
  • 26/09/2020 à 23:18
    ouf
    alerter
    personnellement j ai versé une prime covid aux salariés qui représente plus que les 600 euros , et bien que titulaire je suis matin et soir au comptoir et même la nuit six semaines par an ...
  • 26/09/2020 à 23:20
    Hellébore
    alerter
    Pharmacien adjoint, je n'ai perçu aucune prime ni carsat, ni covid ... laissé au libre choix du titulaire ne fait absolument pas référence à la qualité ni au temps de travail, mais à son bon vouloir de partager ou garder cette prime pour soi. C'est tout !
  • 27/09/2020 à 09:15
    emma82
    alerter
    Nous les préparateurs on est vraiment les oubliés d d'abord les masques, ensuite les tests covid, après la prime de 1000 € on se serait contenté de la moitié mais au moins on se serait senti moins oublié et maintenant le vaccin de la grippe qui est réservé aux pharmaciens il y a marre de cette différence on est toute la journée au comptoir et les clients sont de plus en plus exigeants !!!!
  • 27/09/2020 à 11:05
    PIPO74
    alerter
    Bien que titulaire je ne peux que partager à 100% les remarques des préparateurs et en ce qui me concerne j'ai refusé d'appliquer les consignes discriminatoires qui étaient données.

    Par contre je ne comprends pas l'attitude de docteur en pharmacie qui semblent (pour une infime partie fort heureusement) en être restés à la lutte des classes chère aux bolcheviques et haïssent leur employeur alors que rien ne les empêche de nos jours de s'installer vu la chute de la valeur des fonds de commerce et les solutions qui existent au travers des SEL, des taux bas et des fonds tels celui de la CAVP ou autre sans tomber dans les fonds d'investissement.
  • 27/09/2020 à 16:15
    pepette1364
    alerter
    chez nous la pharmacie n'a jamais arrêté de travailler nous avons même eu un surcroit de travail pendant le confinement. Mais comme d'habitude nous sommes nous les préparateurs les oubliés d'abord par les masques, les tests covid et je je parle même pas des primes et puis de quelle prime ? Nous ne sommes tenu au courant de rien.
  • 27/09/2020 à 16:58
    PIPO74
    alerter
    Vous devriez lire la presse professionnelle
  • 27/09/2020 à 16:59
    PIPO74
    alerter
    C'est en général gratuit
  • 27/09/2020 à 18:10
    roller33
    alerter
    @pepette 1364

    Il n'est même pas nécessaire de lire la presse professionnelle, il suffit de suivre les actualités ! ( journaux télévisés, presse écrite, etc... )

    Ensuite, il n'y a plus qu'à aller sur le site du ministère du travail :

    La prime exceptionnelle de pouvoir d'achat est reconduite cette année par l'article 7 de la loi n° 2019-1446 du 24 décembre 2019 de financement de la sécurité sociale pour 2020.

    Ses modalités d'application sont modifiées par l'ordonnance n° 2020-385 du 1er avril 2020, ainsi que par l'article 3 de la loi n° 2020-935 du 30 juillet 2020 de finances rectificative pour 2020, qui prolonge le délai de versement.

    Le dispositif exonère d'impôt sur le revenu et de toute cotisation sociale ou contributions toute prime exceptionnelle versée par l'employeur, dans les conditions suivantes :

    la prime bénéficie aux salariés dont la rémunération est inférieure à 3 SMIC (sur les 12 mois précédant son versement)
    elle est versée au plus tard le 31 décembre 2020
    elle ne se substitue à aucun élément de rémunération
    Le montant de la prime est plafonné à :

    1000 euros dans les entreprises n'ayant pas signé un accord d'intéressement
    2000 euros dans les entreprises qui ont signé un accord d’intéressement (existant ou conclu d'ici le 31 août 2020)
    Comment mettre en place l'intéressement dans votre entreprise ? Explications et modèle-type sur le portail economie

    Il est à noter que le montant de la prime peut être modulé selon les bénéficiaires en fonction des « conditions de travail liées à l’épidémie de Covid-19 ». Ce critère de modulation doit figurer dans l’accord collectif ou la décision unilatérale de l’employeur mettant en œuvre cette prime.

    Pour plus d'informations, les entrepreneurs peuvent interroger leur direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte), l’interlocuteur local des entreprises.

    Cette prime est destinée à augmenter le pouvoir d’achat des salariés et vient dont s’ajouter à leur rémunération habituelle. Elle ne peut ainsi, en aucuns cas, se substituer à cette rémunération ou à une autre prime qui serait due au(x) salarié(s) de l’entreprise.
  • 27/09/2020 à 18:15
    PIPO74
    alerter
    Exact
  • 27/09/2020 à 18:52
    pepette1364
    alerter
    pour répondre à PIPO74 je lis la presse professionnelle je suis abonnée à la lettre du moniteur. je suis préparatrice et je travaille dans la même pharmacie depuis 23 ans qui a été rachetée par un jeune pharmacien il y a 8 ans et avec qui le dialogue n'est pas possible. Les augmentations il n'y en a jamais et même pour changer de coefficient il faut le lui rappeler alors pour les primes je rigole
  • 28/09/2020 à 18:13

    alerter
    En travaillant en officine en tant qu'etudiant en 5 eme année de pharma en tant qu'intérimaire aurais je du recevoir la prime ( ou un semblant de compensation) de l'agence d'intérim ?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez vous encore en stock des masques de la dotation d’Etat ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK