11/09/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Le pharmacien est reconnu comme un acteur légitime de la prévention. Mais curieusement, il n’existe aucun modèle économique viable pour les actes de prévention réalisés en officine. L’objectif de la deuxième édition des « Amphis de l’officine » qui s’est tenue le 10 septembre au siège de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) était donc d’en construire un qui valorise les actes de prévention en pharmacie et incite les pharmaciens à s’engager dans cette voie. « L’épidémie de Coronavirus aura été un véritable révélateur de la quasi absence de politique de prévention dans notre pays », constate en introduction de cette journée Philippe ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 11/09/2020 à 12:33
    moula
    alerter
    Toutes ces missions sont impossibles à faire pour une pharmacie rurale avec peu de personnel , personnellement je n'en ai fait aucune à part la vaccination ,je n'ai pas le temps et les moyens de faire autre chose que du comptoir et de la paperasse .
  • 12/09/2020 à 09:16
    rab74
    alerter
    ce serait bien qu'on redonne à l'individu sa responsabilité: se laver les mains, limiter les comportements à risque, n'est pas du ressort de la collectivité et des professionnels. éduquer (je ne dis pas enseigner) ses enfants aussi, respecter son voisin itou....la prévention passe déjà par ça. les nouvelles missions? on n'en n'a visiblement pas les moyens, nos rémunérations sont ridicules, le temps qu'on peut y consacrer, comte tenu de nos baisses de revenus, aussi. par pitié, pas de nouvelle usine à gaz!
  • 12/09/2020 à 12:29
    idiotduvillage
    alerter
    Chaque jour le réseau officinal accompagne 40 000 patients sous anticoagulants, soit le nombre total d'entretiens et de bilans annuels réalisés en 2019.
    L'épidémie de coronavirus a surtout révélé le fait que les pharmaciens ont réalisé des services supplémentaires tout en en continuant à accompagner journellement 800 000 patients chroniques dont 350 000 très fragiles (ALD de plus de 65 ans).
    La première prévention n'est elle pas là ?
  • 12/09/2020 à 15:41
    BREZHONEG
    alerter
    40 000 pour 20 000 pharmacies, ça fait donc 2 par phie. Quand aux missions et entretiens deja existants depuis bientot 5 ans (anticoagulants), je me rappelle une formatrice nous conseillant de
    "ne pas tout dire pour garder de quoi maintenir l'interet".La lassitude,c'est effectivement ce qui amenera sans doute un plafonnement des ressources apportées par les nouvelles missions ,ressources deja pas enormes.
  • 12/09/2020 à 18:13
    Jeum37
    alerter
    On a tellement perdu de chiffre avec ce que les syndicats ont signé ces dernières années (décennies ?...) que s’ils ont des propositions de modèle économique pour l’officine, je vais les suivre de près pour faire exactement l’inverse ! Ça devrait m’éviter de voir mon bilan plonger dans le rouge...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Souhaitez-vous vacciner la population contre le Covid-19 dès le début de la campagne ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK