05/10/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Magali Clausener

Le mercredi 6 octobre, les prestataires de santé à domicile (PSAD) lancent un mouvement de contestation à l’appel de la FEDEPSAD (Fédération des PSAD), l’UPSADI (Union des PSAD indépendants) et du SNADOM (Syndicat national des associations d’assistance à domicile). La raison de ce « jour de colère »? Les économies que subit le secteur : en 10 ans, le budget alloué pour chaque patient traité à domicile par la solidarité nationale a été réduit de plus de 30 % alors que le nombre de patients est passé de 800 000 à 2,5 millions durant cette période. « À ce rythme, la Santé à domicile, ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 05/10/2021 à 21:10
    aelia86
    alerter
    (Contenu modéré) vous pleurez alors que ce marché devrait être le nôtre? Vous détournez sans vergogne les patients dans les services en graissant divers pattés? Et bien vive la vache maigre. Un bon tour de vis, on asphyxie tout ça et ce sera un bon ménage de fait!
    A bon entendeur
  • 05/10/2021 à 21:10
    aelia86
    alerter
    Alors messieurs les crevards, vous pleurez alors que ce marché devrait être le nôtre? Vous détournez sans vergogne les patients dans les services en graissant divers pattés? Et bien vive la vache maigre. Un bon tour de vis, on asphyxie tout ça et ce sera un bon ménage de fait!
    A bon entendeur
  • 05/10/2021 à 22:53
    Nicolas 34
    alerter
    @aelia86 +1
  • 06/10/2021 à 07:40
    Univers
    alerter
    @aelia86 -10

    Non mais qu'est-ce que c'est que cette façon de parler !
    Vous vous êtes relu ? Cà ne vous fait pas honte ?
    Et ce "marché" comme vous dites, s'il nous a échappé c'est bien parce qu'on a pas été suffisamment disponibles (ou malins ?)
    Et l'intérêt du patient dans tout çà ?
  • 06/10/2021 à 10:42
    tnttnt
    alerter
    "s'il nous a échappé c'est bien parce qu'on a pas été suffisamment disponibles (ou malins ?)". Clairement non. Il y a un détournement de patientèle organisé par ces établissements en tout illégalité. Ils rincent les services hospitaliers pour récupérer les patients...

    Maintenant je te rejoins, pas la peine de les insulter, cela ne change rien.
  • 06/10/2021 à 11:19
    erwann
    alerter
    En plus du détournement de patientèle, on peut rajouter les fausses facturations et les pressions exercées sur les patients fragiles.
  • 06/10/2021 à 11:37
    Czentovich
    alerter
    aelia86 a totalement raison, la diminution de la durée de facturation de certains LPP c'est aussi de leur faute. Donc venir pleurer aujourd'hui ça me fait bien rire....

    Contenu modéré
  • 06/10/2021 à 17:47
    PSAD
    alerter
    Bonjour,

    Au delà des propos calomnieux, je ne comprends pas bien la haine viscérale que vous temoignez à un acteur qui a un rôle différent et complémentaire du votre.

    Vous expliquez que ces patients, qui sont pour vous un marché mais passons, devraient vous revenir. Pourtant il est tout à fait illusoire de penser qu'une pharmacie est organisée pour assurer la livraison de dispositifs médicaux, une astreinte 24/24 ou des remplacements de matériel en urgence.

    Peut-être employez vous le mot marché car pour vous l'objectif est uniquement de facturer et de prendre une marge en sous-traitant l'intégralité des missions aux prestataires que vous abhorez ?

    Surtout qu'en réalité, la majorité d'entre nous travaille de manière complémentaire et en bonne intelligence avec vos confrères.

    A bon entendeur
  • 06/10/2021 à 18:06
    PCC1
    alerter
    aelia86 +1
    Ces fameux prestataires qui livrent des cartons qui remplissent toutes les pièces du logement et qu'ils ne veulent pas reprendre après décès et qu'on nous ramène à l'officine par coffres de voitures entiers...
  • 06/10/2021 à 18:10
    Czentovich
    alerter
    Quelle belle réponse ça me donne presque envie de travailler avec vous.......

    Calomnies, je n'en vois pas trop. Injurieux à la rigueur mais ça reste une question de point de vue!

    Certaines pharmacies sont tout à fait aptes à livrer et gérer du matériel médical. Vous parlez de rôle différent et complémentaires, NON. Nous sommes en concurrence, appelons un chat un chat.

    De tous mes confrères je n'en connais aucun qui travaille avec des prestataires, bizarre. Vous parlez d'astreinte 24/24, Ce serait mentir de dire que je peux l'assurer mais chez les prestataires que j'ai croisé c'était pas trop le cas non plus.

    De manière générale vous êtes plus armés pour faire du matériel médical mais vous n'aurez jamais la proximité que nous avons avec nos patients!!!
  • 06/10/2021 à 18:10
    Czentovich
    alerter
    PCC1 Je suis d'accord avec vous :-)
  • 06/10/2021 à 18:25
    tnttnt
    alerter
    @PSAD : tous les confrères avec qui j'en ai discuté et moi même avons des exemples de détournement de patients, de livraison dans le jardin, de cadeaux aux services... Alors nous traiter de profession mercantile, c'est assez drôle.
  • 06/10/2021 à 19:03
    PCC1
    alerter
    Cher/e Czentovich,
    Tout arrive :-)

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !