Présidentielle : desiderata d’un professionnel de santé - 15/02/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
15/02/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Présidentielle : desiderata d’un professionnel de santé

Getty Images/iStockphoto

Chacun son tour ! L’Union nationale des professionnels de santé (UNPS), qui représente près de 500 000 professionnels libéraux, a présenté le 14 février ses 8 propositions phares aux candidats à l’élection présidentielle.

Sa première proposition reprend celle des Libéraux de santé, à savoir reconnaître les équipes de soins coordonnées autour du patient (ESCAP) afin d’améliorer l’accès aux soins pour tous notamment dans les zones sous-dotées. L’UNPS veut également favoriser le maintien à domicile en incitant « financièrement les actes à domicile » et surtout en facilitant les déplacements des professionnels de santé (compensation de l’évolution du prix des carburants, stationnement en ville, mesures incitatives pour l’achat de véhicules électriques).

L’UNPS souhaite aussi développer la formation interprofessionnelle, intégrer les représentants des professionnels de santé dans la gouvernance des organismes de formation initiale, de développement professionnel continu (DPC) et de certification tout en leur permettant de conserver leurs fonds propres de formation.

L’organisation professionnelle réclame aussi plus de sécurité pour les professionnels de santé libéraux  grâce à la mise en place d’un numéro d’urgence s’ils se sentent menacés et d’une aide à l’installation de vidéosurveillance.

Elle veut également un meilleur niveau de protection sociale : reconnaissance de toutes les formes de Covid-19 comme maladie professionnelle ; amélioration de la couverture sociale notamment en matière d’accidents du travail ; extension de l’avantage supplémentaire maternité/paternité à l’ensemble des professions de santé ; réduction de la fiscalité des professionnels de santé libéraux conventionnés et suppression de la taxe 3,25 % et de la Cotisation foncière des entreprises (CFE) pour l’ensemble des professionnels libéraux conventionnés.

Enfin, l’UNPS propose de renforcer la prévention et santé publique, de poursuivre le développement du numérique en santé, d’améliorer la qualité des soins au niveau européen (concrétiser la mise en place de l’espace européen des données de santé, relocaliser la production de médicaments, renforcer l’échange des bonnes pratiques au niveau européen, etc.).



Magali Clausener

Les dernières réactions

  • 17/02/2022 à 21:11
    Mastga
    alerter
    On devrait surtout vous remplacer par un algo.
  • 21/02/2022 à 07:43
    smartiz19
    alerter
    Moi, je suis comme mes patients, je n'ai plus qu'un médecin sur la commune, donc je ne demande qu'un médecin dans la future maison de santé que nous avons contribué à monter.
    Fin des travaux, fin 2022 début 2023.

    Mais, c'est ce que demande tous les patients de France et de Navarre.
    Sommes-nous véritablement écoutés ?

    Sans maison de santé, ou autre, aucun attrait pour les médecins, et il faut tout simplement augmenter les salaires des libéraux, afin qu'ils reviennent travailler au moins jusqu'à 18h, et j'omets volontairement les visites à domicile car c'est à chacun de se débrouiller avec ses enfants, ses voisins, ses amis ...
    Ce n'est pas moi qui le dit, ce sont les pouvoirs publics qui voient les choses ainsi. Personnellement, j'y suis farouchement opposé, mais nombre de médecins sont des femmes (2 sur 3), elles ont des enfants et un homme qui dévore comme 4 à nourrir. (Sans vouloir être misogyne non plus).
    Cela fait longtemps qu'on fait appel aux médecins étrangers à l'hôpital, et un peu en ville, mais on n'y parviens pas.
    Pauvre système à bout (tout cours, pas à bout de souffle, j'espère pour vous)

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !