Présidentielle 2022 : génériques et biosimilaires seront-ils les oubliés ? - 04/04/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
04/04/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Présidentielle 2022 : génériques et biosimilaires seront-ils les oubliés ?

Le Gemme, l’association des génériqueurs, a soumis à tous les candidats de l’élection présidentielle quinze propositions pour réaffirmer la place des médicaments génériques et biosimilaires en France et garantir leur rôle dans notre système de santé.
Getty Images/iStockphoto

Le Gemme s’est appuyé d'une part sur les enseignements collectifs tirés de la crise du Covid-19 - pendant laquelle le générique a endossé un rôle de bouclier sanitaire contre les pénuries et a réduit la dépendance de la France en médicaments essentiels - et d'autre part sur un constat devenu récurrent : la croissance du marché des génériques en France en 2021 ne permet pas à l’Hexagone de rejoindre les niveaux d’utilisation observés dans d’autres pays d’Europe. Pour sortir de l’ornière, l’association a donc déployé des propositions autour de trois axes : préserver partout l’accès aux soins et à des médicaments de qualité, renforcer l’attractivité de la France et accroître la souveraineté sanitaire du pays, définir un environnement administratif efficient et connecté.

Renforcer l’ancrage industriel européen

Concrètement, le Gemme souhaite publier une liste des médicaments substituables la plus large possible, instaurer la substitution systématique en initiation de traitement et impliquer conjointement les professionnels de santé (médecins et pharmaciens) dans un nouvel écosystème fondé sur un partage des économies avec l’Assurance maladie. De plus, l'association estime nécessaire de relancer des actions de communication institutionnelle sur le rôle majeur des médicaments génériques, hybrides et biosimilaires, d’apporter un soutien aux spécialités matures en cas de nouvelle indication, reformulation, modification de la forme ou de la voie d’administration et par des prix planchers. Le changement des règles du jeu sur la régulation économique des dépenses n’est pas oublié avec l’instauration d’une fiscalité équilibrée et d’une segmentation plus juste du périmètre de la clause de sauvegarde.

Enfin, la situation d’urgence sanitaire a montré la nécessité de renforcer l’ancrage industriel européen (70 % des génériques sont fabriqués en France ou en Europe).



François Pouzaud 

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !