Présidentielle 2022 : 5 candidats sans solution face aux professionnels de santé  - 29/03/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
29/03/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Présidentielle 2022 : 5 candidats sans solution face aux professionnels de santé 

Le jeudi 24 mars 2022, dans les locaux de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), le collectif initié par l’Association des maires ruraux de France, regroupant 35 acteurs dont l’Union nationale des professionnels de santé (UNPS), a fait passer un grand oral aux représentants santé des équipes de campagne de cinq candidats à l’élection présidentielle (Nicolas Dupont-Aignan, Yannick Jadot, Emmanuel Macron, Valérie Pécresse, Eric Zemmour) en leur demandant de se prononcer sur les quatre propositions visant à répondre à l’urgence d’agir dans le domaine de l’accès aux soins.
Getty Images/iStockphoto

Qu’il s’agisse de la formation non hospitalocentrée des étudiants en stage favorisée par des aides au transport et la mise en place d’hébergements territoriaux, du développement sans structure d’équipes de soins coordonnées autour du patient (ESCAP) dans un cadre conventionnel avec des budgets ciblés, d’une meilleure répartition des professionnels de santé sur le territoire et la création d’un guichet unique d’accompagnement pour leur installation, de développer de nouvelles pratiques professionnelles pour faciliter une prise en charge rapide et en proximité des patients (exercices mixtes, partage de compétences, liens ville-hôpital…), toutes ces propositions ont fait consensus.

Passer « en mode solutions »

« Dans cette campagne présidentielle, la santé n’est pas un élément clivant, chaque candidat dresse les mêmes constats sur les problèmes posés notamment par les déserts médicaux », constate Philippe Besset, président de la FSPF. Toutefois, dans la présentation des programmes de santé des uns et des autres, « je n’ai pas vu de solutions - augmentation de la consultation du médecin dans les zones sous-denses, incitations à l’installation avec des crédits à taux zéro ou, au contraire, la mise en place de mesures plus coercitives, relèvement du numerus clausus… -, qui me paraissent de nature à les résoudre de façon rapide ».



François Pouzaud

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !