04/07/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Lors d’un point presse, le mercredi 3 juillet, Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), a commenté les propositions concernant la pharmacie d’officine incluses dans le rapport « Charges et produits de l’Assurance maladie pour 2020 ».  Ce rapport, qui contient 33 propositions pour améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses en 2020, a été approuvé le 2 juillet par le Conseil de la Caisse nationale de l’Assurance maladie (Cnam).  Sur l’observance, Gilles Bonnefond trouve que le rôle des pharmaciens n’est pas suffisamment mis en avant et qu’il pourrait être accru si le décret ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 04/07/2019 à 13:27
    drlouzou
    alerter
    J’ai toujours pensé , et je penses toujours que la pharmacie est une ligne d’ajustement économique dans les compte de l’assurance maladie . A moins une pharmacie pour jour , dans 15.000 jours les comptes seront OK .... Allez bonnes vacances à toutes et tous .... Moi, je dis ça , je dis rien ..... De toute manière les pharmaciens sont des moutons qui se laissent docilement (presque volontairement) conduire à l’abattoir ...........
  • 04/07/2019 à 15:22
    BREZHONEG
    alerter
    C'est bien qu'on soit 2 a l'avoir remarqué. Plus que 22 000 et la prise de conscience sera effective.Peut etre meme au niveau des instances prof. !
  • 04/07/2019 à 16:28
    tnttnt
    alerter
    La pharmacie n'est pas une ligne d'ajustement, c'est LA ligne d'ajustement.
    Les médicaments = 15% des dépenses de santé = 50% du poids des économies de la sécu depuis plusieurs années déjà...
    Une petite pensée pour les labos qui trinquent autant que les pharmacies.
  • 04/07/2019 à 19:31
    LV
    alerter
    Les pharmacies trinquent, les labo trinques, mais eux en réaction ils vendent plus cher leur médicaments à l'étranger et du coup les patients trinques aussi avec les ruptures ......
    Coincé entre un système qui ce veut de plus en plus libéral avec une guerre des prix et un système communiste (la sécu) qui veut faire des économies...... je propose la création d'un groupement ... PHARMADINDON.
    Qui va un jour fédérer une vrai riposte ?
  • 04/07/2019 à 21:01
    drlouzou
    alerter
    Je valides et je prends ma carte au groupement PHARMADINDON.
  • 04/07/2019 à 23:22
    Dios Mine
    alerter
    Bien sûr que le pharmacien est un dindon et une variable d'ajustement pour la securite sociale et chers confrères arrêtez de sourire béatement aux nouvelles missions chronophages que l'on vous donne. A LYON 24 pharmaciens seulement sur 210 ont choisis officine cette année....conséquence pénurie de pharmaciens assistants et dans 10 ans plus personne pour acheter nos boutiques ....l'ouverture du capital arrive à grand pas et les fond d'investissement faute d'acheteur n'auront qu'à se baisser pour ramasser les miettes de nos officines !!
  • 05/07/2019 à 07:44
    rab74
    alerter
    pharmadindon, pigeons en colère...on est vraiment de la basse cour pour mesdames et messieurs les ministres....faut juste se souvenir de 1789. Quand on en aura vraiment marre de passer 1 ou 2h par jour à chasser le médoc manquant, à teléphoner au banquier pour qu'il ne bloque pas les comptes ou aux toubibs pour modifier des prescriptions, tâches improductives ô combien, on va peut-être tailler dans le vif du sujet.
  • 05/07/2019 à 07:55
    Sidonie
    alerter
    Je propose que les syndicats cessent de faire le Paon après nous avoir mené à la ruine.
  • 05/07/2019 à 11:14
    cf
    alerter
    Si déjà, Monsieur Bonnefond pouvait se taire et arrêter ses gesticulations ....90% DES PHARMACIENS TITULAIRES SONT CONTRE "SES" REFORMES ET SA VISION CHRONOPHAGE DE MISSIONS SUPPLEMENTAIRES QUAND DEJA ON EST DEBORDE DE TRAVAIL.. TANT MIEUX POUR LUI , S'IL N'A RIEN A FAIRE MAIS CE N'EST PAS LE CAS DE TOUS LES OFFICINAUX..
  • 08/07/2019 à 12:04
    drlouzou
    alerter
    Il est vrai que les nouvelles missions peuvent être une chance , mais il y a beaucoup de mais , je comprends .... De toute manières , tout comme il y a pénurie de vocation de médecins libéraux , il y aura d’ici peu (5 à 15 ans au maximum) pénurie de vocation de pharmaciens titulaires
  • 12/07/2019 à 00:55
    Dios Mine
    alerter
    Bien d'accord avec toi drlouzou. La pénurie de titulaire va bouleverser la profession et les prix de vente vont chuter. Il va y avoir une génération sacrifiée qui a acheté à 80-90 et qui va vendre quand cela sera possible à 30-40 .....certains confrères sont déjà dans ce cas et compensent en bossant jusqu'à 67 ans ....

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.


MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK