31/10/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Assemblée Nationale Fotolia

Le 30 octobre, les députés ont adopté en première lecture le PLFSS pour 2019 (335 voix pour et 190 contre) avant passage au Sénat. Plusieurs articles concernent les pharmaciens.

La généralisation de la vaccination antigrippale par les pharmaciens pour la campagne 2019-2020 est actée.

Le pharmacien correspondant pourra être mis en œuvre dans le cadre du dispositif expérimental de l’article 51 de la loi de financement de la sécurité sociale de 2018.

Le PLFSS crée un droit de substitution et un Répertoire pour les médicaments dits « hybrides », qui contiennent une molécule déjà présente dans une spécialité sur le marché mais avec un dosage ou une formule différente.

La mention « Non substituable » devra être justifiée médicalement et le remboursement aux assurés qui refusent les génériques se fera sur la base la moins chère. Le pharmacien devra aussi délivrer pour la spécialité concernée le conditionnement le moins coûteux pour l’assurance maladie.

Le droit de substitution est élargi aux produits inhalés.

Le remboursement (ou déremboursement) des médicaments homéopathiques sera soumis à l’avis de la Commission de transparence de la Haute Autorité de santé. Celle-ci pourra émettre un avis global sur l’ensemble des médicaments et non un avis médicament par médicament.  

La prise en charge de certains produits de santé et des prestations éventuellement associées pourra être conditionnée à la transmission d’informations relatives aux patients traités, au contexte de la prescription, aux indications dans lesquelles le produit est prescrit, et aux résultats ou effets de ces traitements. Le non-respect de ces obligations pourra être sanctionné par une procédure de recouvrement d’indus.

Le reste à charge 0 sur l’optique, le dentaire et les audioprothèses est mis en œuvre de manière progressive.

La progression de l’objectif national des dépenses d’assurance maladie pour 2019 est fixée à +2,5 % et à + 2,2 % pour les soins de ville.






Magali Clausener

Les dernières réactions

  • 01/11/2018 à 08:02
    rab74
    alerter
    "conditionnée à la transmission....""Dans quelles conditions? RGPD? collecte de l'info?
    "résultats ou effets de ces traitements": indu si le patient prend son traitement de travers et n'a pas de résultats? indu si le traitement n'est pas adapté et que le prescripteur s'entête? N'est ce pas une façon discrète et compliquée de planter le tiers-payant? en 2019, on avait déjà à prévoir la sérialisation et le prélèvement à la source...on va pas s'ennuyer, mais je doute que le soin du patient y trouve vraiment son compte.
  • 02/11/2018 à 10:30
    Jeum37
    alerter
    Donc en gros, disparition de la mention NS mais alignement des prix princeps et génériques (donc bon courage pour trouver des arguments an la substitution).
    Rejet de facture sinon n'a pas délivré le générique le moins cher du marché.
    Rejet de facture si le RPPS du prescripteur n'est pas bien renseigné.
    On peut substituer les formes inhalées mais il y a parmi elles des produits qui ne sont pas des génériques (seulement des équivalents thérapeutiques) donc substitution possible ou non ?
    Quels sont les médicaments hybrides ?
    Est-ce que les stats de substitution tiendront compte de ces 2 dernières catégories (gros impact sur la ROSP) ?
    Déremboursement annoncé de l'homéopathie...

    Bref: l'effondrement de la marge dégressive lissée n'était visiblement pas suffisant, donc on nous rajoute une pile de tracas et pertes d'exploitation en tout genre !
    C'est rassurant de se sentir bien défendu !...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Comptez-vous ouvrir des DMP à la pharmacie ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK