12/11/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Sénat, Paris, Luxembourg, Parlement, politique DR

Alors que l’amendement sur la prescription pharmaceutique a été recalé par les députés en première lecture du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2019, le Sénat lui a donné une seconde chance en déposant le 9 novembre un nouvel amendement autorisant les pharmaciens à dispenser certains médicaments à prescription médicale obligatoire (PMO) lorsqu’ils font l’objet d’une ordonnance collective. Cet amendement vise à expérimenter dans certaines régions, à partir du 1er janvier 2019 et pour une durée de trois ans, après autorisation donnée par l’Etat aux agences régionales de santé concernées, la délivrance « protocolisée » de médicaments de PMO pour certaines pathologies. Cet article additionnel du Sénat, inséré à l’article 29 portant sur la coopération entre pharmaciens et médecins, précise que « ces médicaments font l’objet d’une ordonnance préalablement établie par un professionnel de santé habilité, qui associe le traitement prescrit à une ou plusieurs situations cliniques identifiées. »

S’il est adopté, un décret fixera le champ et les modalités de mise en œuvre de ces expérimentations, ainsi que les conditions d’évaluation (un rapport d’évaluation du gouvernement sera remis au Parlement).
Pour défendre son texte basé sur un protocole médical et de coopération conclu entre les médecins, les pharmaciens et les autres professionnels de santé, le Sénat cite en exemple les ordonnances collectives qui sont fréquemment utilisées par les autorités québécoises ou écossaises pour certaines pathologies comme la maladie de Lyme, la cystite ou encore la conjonctivite. La Suisse a mis également en place une dispensation pharmaceutique protocolisée pour la cystite, la conjonctivite ou l’eczéma. 






François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 12/11/2018 à 13:54
    Margt
    alerter
    UNE EXCELLENTE NOUVELLE.
  • 15/11/2018 à 09:32
    sanddykilo
    alerter
    Allez on croise les doigts et on y croit nous autres potards!!!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Seriez-vous favorable à une interdiction pure et simple du libre accès pour l’automédication en pharmacie ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK