18/05/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
plantes, Sénat, mission, information, médicinales DR

La mission d’information du Sénat sur le développement de l’herboristerie et des plantes médicinales, des filières et métiers d’avenir engage son cycle d’auditions jeudi 24 mai. Elles se poursuivront jusqu’en juillet. Les conclusions des travaux de la mission seront rendues en septembre prochain.

Pour la présidente de la mission d’information, Corinne Imbert, sénatrice LR de Charente-Maritime, « la mission s’attachera à dresser un état des lieux de l’herboristerie et de la filière des plantes médicinales en France, en termes d’activité économique, de contribution à l’objectif de préservation de la biodiversité et de développement local des territoires ruraux ». 

Cette mission doit également faire le point sur le cadre législatif et réglementaire concernant la commercialisation et à la délivrance des plantes médicinales.






La rédaction vous conseille ( réservé aux abonnés)

Les dernières réactions

  • 18/05/2018 à 16:36
    BREZHONEG
    alerter
    Sera ce la mission qui nous amputera encore d'un secteur de notre activité,comme nous l'avons été naguere de l'activité labo,puis de la para avec les parapharmacies,etc..ou bien aura t on le courage de constater que nos etudes et notre reseau suffisent pour repondre a des besoins tres bobocentrés?Nous sommes a une epoque où il faut a toute force creer de l'emploi,au besoin artificiellement, en accumulant les changements de normes, ou les formations "absolument necessaires" pour avoir le droit de... tout en laissant prosperer ce qu'on ne peut interdire ,uber,airbanb, totalement indifferents a la reglementation.
  • 21/05/2018 à 07:44
    MAURICE
    alerter
    Madame Imbert sénatrice LR de Charente-Maritime ferait bien de visiter le marché de Rochefort sur mer, d'y visiter les herboristes du marché, visiter "l'herboristerie" près de la porte royale, constater les infractions à la législation, qui abondent.
    En tant que pharmacienne, Madame Imbert, est à même de les constater.
    Avant de libéraliser l'herboristerie, tous ces politiques feraient bien de réfléchir, en terme de santé publique, au lieu de réfléchir en portefeuille.
  • 06/07/2018 à 17:30
    thomas3
    alerter
    Parce que c'est vrai que les pharmaciens sont des anges lol vendent des médicaments dont l'efficacité est contestée et les scandales sanitaires ne viennent pas des herboristeries...alors balayez devant votre porte : corporation d'apothicaires-épiciers

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vaccinez-vous beaucoup contre la grippe cette année ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !