31/03/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Anne-Hélène Collin

Pour lutter contre les ruptures de stock des médicaments, afin d’assurer « un approvisionnement approprié et continu » des grossistes-répartiteurs et des pharmacies, les entreprises pharmaceutiques ont l’obligation de constituer des stocks de sécurité de leurs médicaments pour le marché national, indique le décret paru ce 31 mars au Journal officiel, dans l’application de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2020. Ce stock de sécurité est d'au moins 2 mois pour les médicaments d'intérêt thérapeutique majeur (MITM), et d'au moins une semaine pour les autres spécialités, voire un mois « pour les médicaments contribuant à une politique de santé publique définie par le ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 01/04/2021 à 10:59
    BREZHONEG
    alerter
    Bien evidemment,pour les couts supplementaires que cela entrainera, c'est malheureusement " à perimetre constant"? Interessante notion,que l'on devrait generaliser.Par exemple,pour les dividendes,ou pour la masse financiere des parlementaires,etc.. Bien amicalement a l'auteur du decret, un "enfermé dans le perimetre" depuis 40 ans.
  • 01/04/2021 à 13:24
    Jeum37
    alerter
    Je suis du même avis: si l’on doit constituer des stocks plus importants, alors notre besoin de trésorerie sera plus important (pour compenser ces immobilisations) donc pour constituer celle-ci, il faut nous laisser plus de marge, plutôt que de raboter chaque année nos chiffres d’affaires et marge (dégressive lissée)...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !