Paxlovid : tout ce qu’il faut savoir pour commander et délivrer - 03/02/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
03/02/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Paxlovid : tout ce qu’il faut savoir pour commander et délivrer

Getty Images/iStockphoto

La mise à disposition en ville de Paxlovid (nirmatrelvir/ritonavir), médicament du laboratoire Pfizer indiqué dans le traitement des adultes atteints de Covid-19 présentant un risque élevé d’évolution vers une forme grave de la maladie, a démarré ce jeudi 3 février.

Il est possible de le prescrire dès aujourd’hui pour les médecins de métropole (et à partir du 7 février pour les outre-mer).

Les 250 points de stockage de Santé Publique France étant approvisionnés (10 000 traitements livrés ensuite par les dépositaires), la réception des premiers traitements sera possible dès le 4 février 2022 dans les pharmacies d’officines.

Réceptionner l’ordonnance et vérifier l’éligibilité du patient

La prescription de Paxlovid devait être rédigée sur une ordonnance spéciale sur laquelle devait être porté un QR Code mais cette particularité n’est plus précisée par la Direction Générale de la Santé (DGS).  

En revanche, la fiche-pharmacien diffusée par le ministère de la Santé indique que le professionnel doit saisir ou scanner un code-barres présent sur l’ordonnance.

La prescription manuscrite du médecin et le numéro d’identification unique attribué au patient indiqué sur l’ordonnance suffisent à priori.

Une fois connecté à la plateforme-web Paxlovid (www.ap-paxlovid.com) à l’aide de sa carte CPS ou e-CPS (et après inscription et création au préalable d’un compte sur cette plateforme), le pharmacien saisit le numéro d’identification du patient puis se dirige sur la fiche-patient. Il vérifie alors l’éligibilité et s’assure que les conditions de délivrance sont correctes (vérification de la conformité de l’ordonnance, patient à risque de forme grave, test RT-PCR ou test antigénique positif, initiation du traitement dans les 5 jours suivant l’apparition des symptômes de Covid-19, absence de contre-indication ou d’interaction majeure avec un traitement existant, etc.) en cochant les cases correspondantes.

« Il est toujours préférable d’accéder à la plateforme Paxlovid avec la CPS ou la e-CPS du titulaire ou de vérifier que celle de l’adjoint est raccrochée à la pharmacie car la CPS utilisée détermine l’adresse de livraison », préconise Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF).

Commander

La commande se fait à partir d’une plateforme téléphonique (0805 98 79 49).

Les horaires de dernière commande possible seront consultables sur la plateforme.

Réceptionner les livraisons

Les officines seront livrées 2 fois par jour dans un délai de 12 h à 24 h suivant la commande, du lundi au samedi. Une astreinte sera présente le dimanche. Les livraisons respecteront les horaires d’ouverture des officines et en cas de retard de livraison, le pharmacien sera directement prévenu par le dépositaire.

Dans le cadre de la sérialisation, le décommissionnement est assuré par le dépositaire avant livraison aux pharmacies.

Au dos du colis livré figure le numéro d’identification du patient, à inscrire sur la boîte du médicament.

Le patient doit être prévenu immédiatement de la disponibilité de son traitement.

En cas de non délivrance du traitement, le pharmacien doit porter la mention de non délivrance sur la fiche-patient, conserver la boite dans les conditions définies dans la fiche technique de ce médicament pour un autre éventuel patient, et reporter le numéro d’identification sur la fiche du second patient.

Un médicament non utilisé pourra être retourné à Santé Publique France.

Dispenser et facturer

Au moment de la dispensation, il convient de renseigner sur la plateforme la date de délivrance et le numéro de lot (traçabilité).

La facturation à l’assurance maladie se fait en scannant le code CIP dédié (34009 3024551 4, remboursement à 65%). Le prix comprend l’honoraire de dispensation (9,22 € TTC, TVA 2,1%) et de manière systématique l’honoraire à la boîte, l’honoraire à l’ordonnance et le cas échéant l’honoraire lié à l’âge, soit une rémunération totale TTC de 10,75 € à 12,28 € si le patient a 70 ans ou plus.



François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 04/02/2022 à 15:19
    pierrick
    alerter
    Et bien pour un travail assez important de commande, de vérification, d'inscription sur une plateforme etc etc, être rénuméré entre 2 et 3 euros s assimile à un pseudo-esclavage........
    Mais que nos instances ne s'inquiètent de rien et obtempèrent à tous les dictats, plus plats ils seront, plus ils seront méprisés et nous avec; Les autorités savent bien que nous sommes corvéables à merci avec la bénédiction de nos syndicats.......
  • 05/02/2022 à 10:40
    erwann
    alerter
    Il n'y a que moi qui n'arrive pas à se connecter à la plate forme?
  • 05/02/2022 à 10:42
    BREZHONEG
    alerter
    En dehors d'une action offensive comme une campagne pour la Grande Secu, il y a aussi la greve.Mais pas une greve des gardes ou autre chose qui nous rendra impopulaire. La greve des cotisations aux syndicats. Elle n'aura pas cet inconvenient, et les fera reagir car le petit noyau qui se coopte depuis des années sur la ligne "faut rien faire" perdra son financement et à terme sa representativité.C'est deja un peu ça ,d'ailleurs avec 2500 et 1750 adhesions sur 22 000......
  • 05/02/2022 à 13:48
    pierrick
    alerter
    Effectivement BREZHONEG, nous sommes assujettis à des syndicats non représentatifs qui guide notre funeste destinée et qui se croient investis..... Mais bien pire nous sommes dans un monde non confraternel où l'objectif quasi unique de beaucoup de confrère est de prendre des clients à son voisin et de se plier au dictats imposés.......
    Si nous voulons réagir, il faut arrêter de tester et de vacciner et laisser notre personnel en week end en dehors des gardes......
  • 07/02/2022 à 08:58
    Phil34
    alerter
    On pourrait presque en rire ….
    Revenez dans une semaine quand j’aurai tout checké et reçu ( peut être) votre paxbidule !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !