Pass vaccinal Covid-19 : à qui faire encore des tests de dépistage du Covid-19 ? - 24/01/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
24/01/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Pass vaccinal Covid-19 : à qui faire encore des tests de dépistage du Covid-19 ?

Shutterstock

Depuis ce 24 janvier, le pass vaccinal remplace le pass sanitaire à partir de l'âge de 16 ans. La loi du 22 janvier 2022 renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le code de la santé publique a été publiée au Journal officiel ce dimanche 23 janvier.

En pratique, pour accéder aux activités de loisirs, aux bars, restaurants, foires, séminaires, salons, transports de longue distance (sauf motifs impérieux d’ordre familial ou de santé) voire grands magasins et centres commerciaux - mais pas aux réunions politiques -, ainsi que pour les personnes qui y interviennent, il faut désormais un justificatif de statut vaccinal complet, ou à jour - c’est-à-dire avec rappel ou dans les délais d’attente du rappel (7 mois, puis 4 mois à partir du 15 février). Un certificat de contre-indication à la vaccination ou un certificat de rémission (valable 6 mois) est également accepté. Les certificats et leurs QR codes déjà émis restent valides avec la mise en place du pass vaccinal.

Cependant, le pass sanitaire et le justificatif d’un résultat négatif à un test Covid-19 ne disparaissent pas pour autant. L’accès aux établissements sanitaires, sociaux et médicosociaux pour les patients bénéficiant de soins programmés et pour les accompagnants ou visiteurs, reste autorisé sur présentation d’un résultat négatif à un test antigénique ou RT-PCR de moins de 24h, à partir de l’âge de 12 ans.

De même, le pass sanitaire reste en vigueur pour les enfants de 12-15 ans pour accéder aux activités de loisirs, aux restaurants, foires, transports de longue distance, etc. 

Les personnes non vaccinées qui doivent effectuer des déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux pour motifs impérieux d’ordre familial ou de santé, devront présenter un test Covid-19 négatif sauf « en cas d'urgence ».

Enfin, pour laisser aux personnes le temps de se faire vacciner contre le Covid-19, un justificatif d'engagement dans un schéma vaccinal vaut justificatif de statut vaccinal pour accéder aux lieux, établissements, services ou événements concernés, pour la durée nécessaire à l'achèvement de ce schéma, et sur présentation d'un test négatif. Cette dérogation est possible « jusqu’au 15 février pour les personnes ayant reçu leur première dose de vaccin d’ici là, dans l’attente de leur deuxième dose », indique le gouvernement sur son site.

Au 16 janvier, 4,6 millions de personnes de la classe d’âge 12 ans et plus, n’étaient pas vaccinées.

Par ailleurs, la loi donne désormais la possibilité pour le gouvernement d'imposer la présentation d'un pass non plus aux seules fins de lutte contre la propagation de l'épidémie, mais contre la lutte contre l'épidémie elle-même.



Anne-Hélène Collin

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !