Pass sanitaire : cinq astuces et une vigilance contre les fraudes à la carte e-CPS - 13/09/2021 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
13/09/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Pass sanitaire : cinq astuces et une vigilance contre les fraudes à la carte e-CPS

DR

Les fraudes à la carte e-CPS se multiplient, notamment pour accéder à la base Vaccin Covid. Les professionnels de santé s'en sont aperçus en recevant des demandes d’authentification sur leur téléphone portable, alors qu’ils n’avaient pas essayé de se connecter au service. « L’accès à Vaccin Covid repose sur un système de sécurité à double identification, a rappelé l’Assurance maladie pour expliquer le mode d’emploi. Le professionnel de santé doit, à chaque ouverture d’une nouvelle session, entrer son numéro e-CPS puis, à la suite d’une notification qui apparaît sur son téléphone portable, composer son code secret personnel. »

« Si vous recevez une notification e-CPS sans avoir essayé de vous connecter à un service, cela signifie que quelqu’un tente d’usurper votre compte. Il faut alors « abandonner la connexion », ne pas taper son code, avertir l’ANS (Agence du numérique en santé) afin qu’elle génère un nouveau code et appeler sa caisse d’assurance maladie au 36 08 (service non surtaxé) », explique l’Ordre national des pharmaciens sur son site.

Pour éviter les usurpations d’identité, il est aussi conseillé :

- de ne pas donner accès à son compte e-CPS, de n’indiquer son code à personne et de garder son téléphone avec soi ;

- de ne jamais répondre à une notification pour authentification forte (indication du numéro de e-CPS pour entrer dans une base de données + saisie de son code sur smartphone) sans vérifier qui est l’émetteur à l’ouverture de la session ;

- de porter plainte auprès de la police immédiatement en cas de suspicion d’une utilisation frauduleuse de la carte CPS ou e-CPS.

« Sur le plan pénal, les fraudeurs sont coupables de faux et usage de faux, et passibles de trois ans d’emprisonnement et 45 000 € d’amende », rappelle l’Ordre.

Par ailleurs, la vigilance est de mise pour les pharmaciens qui utilisent un logiciel intermédiaire ou qui sous-traitent la vaccination et la réalisation des tests de dépistage (lire notre enquête ici).



Anne-Hélène Collin

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vos équipes sont-elles prêtes à soutenir le mouvement de grève du 30 mai ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !