05/11/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Chèque, Caisse d'Epargne, salaire, fiche, Limousin, Aquitaine Kaveh Naamani

A compter de la paie du mois d’octobre 2018, les salariés ne s’acquittent plus de la cotisation salariale d’assurance chômage, conformément à ce qu’avait prévu la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018. 
Le titulaire doit, en bas du bulletin de salaire, indiquer le gain que cette baisse représente pour chaque salarié. Ainsi, seules restent dues la contribution patronale au taux de 4,05 % et la cotisation patronale AGS à 0,15 %. 

Autre mesure de la même loi, les créateurs et repreneurs d’entreprises, à l’instar d’un adjoint qui s’installe, pourront bénéficier d’une année blanche de charges sociales et d’un accompagnement. En effet, l’actuel dispositif d’aide aux demandeurs d’emploi créant ou reprenant une entreprise (Accre) sera étendu à l’ensemble des créateurs d’entreprises sous conditions de ressource. 

A compter du 1er janvier 2019, les adjoints devenant titulaires ne devront pas payer les cotisations d’assurance maladie, de maternité, d’invalidité, de décès et les prestations familiales et d’assurance vieillesse de base à condition de pouvoir justifier d’un revenu annuel net inférieur à 40 000 euros au titre de la première année d’exercice. En revanche, ils resteront redevables de la CSG, des contribution au fonds national d’aide au logement, à la formation professionnelle, au risque d’accident du travail et à la retraite complémentaire, voire éventuellement au versement « transport ». 






Anne-Charlotte Navarro

La rédaction vous conseille ( réservé aux abonnés)

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vendez-vous plus de vaccins contre la grippe que l’an dernier ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK