27/08/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Anne-Hélène Collin

La mise en place de l’obligation vaccinale contre le Covid-19 a fait bondir les chiffres chez les soignants : « Il reste une petite dizaine de pourcents de soignants et de salariés des établissements qui n’ont pas encore reçuune dose », a annoncé Olivier Véran le 26 août, lors d’une conférence de presse. Toutefois, le ministre de la Santé confirme qu’au 15 septembre, « la loi s’appliquera, avec pédagogie, mais elle s’appliquera ». Dans les territoires ultramarins fortement touchés par la quatrième vague, l’obligation vaccinale sera cependant « repoussée jusqu'à ce qu'on soit de l'autre côté de la vague ».« Le refus de se vacciner ne donnera lieu ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 27/08/2021 à 18:24
    Pierre 21
    alerter
    Manquerait plus que ça
  • 27/08/2021 à 20:38
    Rixtou
    alerter
    C’est vrai ça les soignant devrait etre vacciner pour proteger les vieux qui ne le sont pas( eux faut pas les froisser, ils votent bien)
    Soit on oblige tout le monde, sois personne, mais on fait pas un entre deux a la macron ( on commence a avoir l’habitude) où le politique n’est même plus responsable de la politique sanitaire menée. On prend chacun sa responsabilité dans un monde individualiste. Et si on remet en cause la doxa, on est traité d’uluberlu qui pense que la terre est plate. Moralité on doit penser comme on nous le dit. Ça c’est 84 ascendance fasciste.
  • 27/08/2021 à 20:41
    Rixtou
    alerter
    Désolé pour les fautes, j’ai les yeux qui piquent en me relisant. Je pars me faire fouetté en pénitence ;D
  • 28/08/2021 à 08:34
    Hamster doré
    alerter
    Depuis quand les arrêts maladies sont toujours justifiés ?
    Par contre arrêt maladie post vaccination supporté par l’entreprise la c’est toléré !
  • 28/08/2021 à 09:38
    Eleglin
    alerter
    @rixtou : L obligation vaccinale est une évidence éthique pour les professionnels de santé, surtout vis à vis d une population pour qui la vaccination individuelle n est pas forcément une garantie fiable. Je ne vais pas vous reexpliquer l effet cocooning, je pense que tout professionnel et même étudiant sérieux doit connaître cette notion élémentaire. Si les arguments éthiques ne vous suffisent pas, je vous invite à vous reconvertir vers une profession plus egocentrée et pas une profession dont on devrait logiquement attendre une certaine bienveillance et devouement à l égard de ses "clients".
  • 28/08/2021 à 09:49
    gandalfe
    alerter
    c'est sur que se vacciner avec un vaccin dont l'efficacité est de 50% et qui n'empèche pas la contagion, c'est un "acte d'amour" surtout pour les labos fabricants.
  • 28/08/2021 à 10:01
    Eleglin
    alerter
    Vous êtes sur un site qui publie à destination de professionnels de santé. Je serai curieux de savoir d où vous tirez vos 50 %.
  • 28/08/2021 à 11:52
    gandalfe
    alerter
    cher confrère,cherchez et vous trouverez (66%)
  • 28/08/2021 à 12:34
    Eleglin
    alerter
    Cher confrère, je vous suggère d améliorer votre documentation, puisque les données récentes (notamment celles du CDC) concluent toujours à un avantage certain de la vaccination pour prévenir l évolution vers des formes graves. Ce qui est encore la priorité. À défaut de solution miracle, cela reste encourageant et il me semble contre-productif de cracher dans la soupe.
  • 28/08/2021 à 12:56
    tnttnt
    alerter
    Toujours les mêmes bêtises...
    "S’il est encore possible de transmettre le virus du SARS-CoV-2 après avoir été vacciné, les risques de contamination sont considérablement diminués" nous explique Vassili Soumelis, Professeur d’immunologie à l’Université de Paris et médecin à l’AP-HP

    Une étude publiée au cours du premier trimestre 2021, portant sur 5.000 patients, a démontré que la quantité de virus nasopharyngé était 3 à 4,5 fois plus faible chez les patients ayant reçu une dose de vaccin que chez les patients non vaccinés. Cette quantité, directement liée à la charge virale, peut être un bon indicateur de la contagiosité.

    Une autre étude, publiée en avril 2021 et portant sur 600.000 personnes, montre qu'un individu ayant reçu deux doses de vaccin a 10 fois moins de chance d'être infecté sans le savoir.
  • 28/08/2021 à 13:53
    Hamster doré
    alerter
    "sans le savoir" donc contaminant à l'insu de leur plein gré puisque vaccinés
    The Lancet publie une étude du groupe de recherche clinique d'Oxford(10/08) sur du personnel soignant comme quoi les vaccinés ont 1 charge virale 251 fois(c'est très précis...) plus importante que les non vaccinés.
    Tout en atténuant les symptômes de l'infection le vaccin permet aux personnes vaccinés de transporter des charges virales exceptionnellement élevées sans être malade au départ ce qui peut les transformer en super-diffuseus présymtomatiques.
    Ce phénomène pourrait être à l'origine des flambées post vaccinales des pays fortement vaccinés.
    A moins que The Lancet se trompe comme pour la publication de son étude bidonnée sur l'HCQ....
  • 28/08/2021 à 15:09
    pascal.r
    alerter
    @Hamster doré
    Je ne sais pas la véracité de cette étude d'Oxford, en tout cas elle démontre indirectement qu'il n'y a pas à tortiller, IL FAUT SE FAIRE VACCINER.
    De nombreuses études montrent aussi que la charge virale d'un vacciné diminue toujours très rapidement, rien d'extraordinaire, c'est l'effet normal d'un vaccin qui a aussi comme conséquence une diminution énorme des formes graves de la maladie.
    Donc une charge virale X 251, on s'en cogne, quand on est vacciné et que tout le monde fait de même !
  • 28/08/2021 à 20:06
    Eleglin
    alerter
    @pascal.r d autant plus que les résultats de cette seule étude ne seront pas encore corroborees par d autres études. Effectivement, il n y a pas lieu de s emballer pour le moment. Et notre rôle est justement de rester mesuré par rapport à l emballement des média et des réseaux de desinformation. Nous avons des formations qui doivent nous permettre une compréhension du sujet. Pour ma part, je ne peux trouver d excuses aux pharmaciens et preparateurs qui souhaiteraient s affranchir de l obligation vaccinale, laquelle a été souhaitée par les académies et notre Ordre. Et pour en revenir à l article, il ne serait pas normal d en faire porter le coût à l assurance maladie.
  • 28/08/2021 à 21:16
    BREZHONEG
    alerter
    Oh kelleu surprise !! Il y aurait des certficats medicaux de complaisance !!!? ARRETS MALADIE - TEST-PASS -VACCINATION PAS FAITE - etc ? Et que ca existerait meme depuis longtemps avant la Covid.? Une institution sans tache comme par exemple les Tribunaux des Affaires de Securité Sociale doit absolument s'auto saisir de ça ! Comment? Plus aucun Syndicat de Pharmaciens n'y va depuis 15 ans ? " Nous, On a compris" me disent ils !Mais alors, a qui se fier !?
  • 30/08/2021 à 17:01

    alerter
    @Hamster doré
    Bonjour,
    Le chiffre 251 de l’étude d’Oxford que vous citez provient sûrement de https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=3897733,
    étude en pre-print (donc non relue ni validée par les pairs) menée sur 62 travailleurs de la santé Vietnamiens ayant reçu deux doses (60) ou une dose (2) du vaccin anti-Covid-19 d’AstraZenenca entre le 11 et le 25 juin 2021, 7 à 8 semaines après la seconde dose. Il n’y a pas de bras « non vaccinés » dans l’étude.
    La phrase exacte des auteurs est « Viral loads were 251 times higher than those in cases infected with old SARS-CoV-2 strains detected in Vietnam between March and April 2020. » Ou : « les charges virales (de cas d'infection révolutionnaires du variant Delta) étaient 251 fois plus élevées que celles des cas infectés par des anciennes souches détectées entre mars et avril 2020 ». Pas de comparaison avec des non vaccinés de juin 2021, donc.

    Anne-Hélène Collin
    Pharmacienne, journaliste
  • 01/09/2021 à 17:46
    gar
    alerter
    Je ne me rappel pas de la ligne du contrat en profession de santé qui précise que l'on renonce à être traité comme un citoyen
  • 03/09/2021 à 09:43
    tnttnt
    alerter
    Ca t'a manifestement moins dérangé de te faire vacciner contre l'hépatite B...
  • 03/09/2021 à 15:04
    BREZHONEG
    alerter
    Et pour les virus grippe variants, ils ont prevu quoi, les anti vax ?
    Ma femme et moi avons recu notre 3eme dose,6 mois apres la 2eme. Toujours rien a signaler, merci.
  • 05/09/2021 à 04:13
    alie.g
    alerter
    Bon toutou, bientôt ta 4e dose. Avec un peu de chance tu seras mort d'ici la 8e
  • 05/09/2021 à 06:20
    PCC1
    alerter
    3ieme dose pas validée par l’EMA ,en effet eux ils ont le dossier complet sans les passages caviardés ...
  • 08/09/2021 à 22:05
    BREZHONEG
    alerter
    Oui,c'est ça ,c'est ça, mais apres la 4eme...il n'y aura toujours rien a signaler ( ni ressemblant a vos propheties catastrophistes ni autres).....Vous etes comme les economistes ,(mais a l'envers ) Ils expliquent tres bien apres les catastrophes qu'ils n'ont pas prevues pourquoi elles sont arrivées, et vous , vous prevoyez tres bien ce qui va se passer, mais tout continue a bien aller. (moi par exemple) Je dois donc etre a la solde de ,etc ,etc ,selon breviaire du complotiste...
  • 09/09/2021 à 06:38
    PCC1
    alerter
    Je ne prévois rien du tout , c’est juste inutile pour beaucoup .Un des slogans favori de la sécu s’était « un médicament ça ne se prend pas à la légère «  cela n’a jamais été aussi vrai , ah on me dit que ce n’est pas un médicament c’est politique .
    Lisez d’autres études que la propagande , même aux Usa Jama dit que au mieux cela ne sert à rien . »At best it’s worthless »!
    En parlant d’études où est passée celle de l’IP de juin qui a déterminé le fameux discours du 12/07 et les mesures actuelles , elle a été rétractée tellement ils se sont plantés, du jamais vu dans l’histoire des publications .
    Bonne 3e , 4e ….dose , l’addiction à l’ARNm autre effet secondaire pas vu dans les études !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Pensez-vous que l'arrivée du vaccin de Pfizer va relancer la vaccination contre le Covid-19 dans votre officine ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK