15/01/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Depuis leur mise en place le 1er janvier 2020, les nouvelles règles d’application de la mention « NS » ne semblent pas être boudées par les médecins alors que les syndicats médicaux ont appelé leurs troupes à les boycotter. Comme dans les pharmacies, « certains cabinets médicaux ont affiché un poster dans les salles d’attente pour informer les patients des nouvelles règles du NS », rapporte Jean Loaec, directeur de la stratégie chez Mylan à partir des remontées du terrain.  Si la substitution du pharmacien s’en trouve facilitée, il est prématuré d’apprécier les premiers effets quantitatifs de l’article 66 de la loi de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 15/01/2020 à 22:13
    jeff35
    alerter
    Concernant les nouvelles règles NS : qu'en est-il des personnes âgées avec risque de confusion ? Aucune mention spécifique n'est apposable ? Cela ne rentre pas d'une certaine façon dans le "NS CIF" ?J'ai dans ma patientèle des personnes au-delà de 85 ans qui ont fait n'importe quoi avec les génériques...souvent polymédiqués et n'ayant pas forcément les fonds pour avancer les sommes...quelle conduite tenir ??
  • 15/01/2020 à 23:29
    idiotduvillage
    alerter
    La substitution n'étant pas obligatoire seul le refus de la substitution par le patient entraine celui du tiers payant.
  • 16/01/2020 à 10:43
    pharmagim
    alerter
    Le générique n'est pas un problème pour les personnes âgées mais plutôt la polymédication. Nous avons tous dans notre patientèle des personnes de plus de 85 ans qui font n'importe quoi avec leurs médicaments.
    Il faut par conséquent leur facilité la prise en inscrivant clairement la posologie sur les boites ou préparer des piluliers.
  • 16/01/2020 à 14:31
    papaver
    alerter
    écrire sur les boites c'est bien mais encore faut il qu'ils sachent lire... c'est pas toujours le cas...
  • 18/01/2020 à 12:33
    cam omille
    alerter
    Je me pose la même question que jeff35 ...pour les personnes âgées il est vraiment indispensable de donner toujours les mêmes boites princeps ( pas de problème dans ce cas ) et/ou génériques :les changements de labo sont vraiment une cause importante d'erreurs!!


Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Allez-vous profiter de la possibilité offerte aux pharmaciens d’un dépistage gratuit du Covid-19 ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK