10/04/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
mission, honoraires, ROSP, rémunération, pharmacie Geralt/Pixabay

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les idées ne manquent pas. Réunis par Le Moniteur des pharmacies dans le cadre du salon PharmagoraPlus samedi 7 avril 2018, les participants au débat sur la convention pharmaceutique ont égréné leurs « rêves » de nouvelles missions.

Certains devraient d’ailleurs très rapidement se transformer en réalité à l’image de l’accompagnement des patients sous chimiothérapie orale qui fait consensus. Annelore Coury, directrice déléguée à la gestion et à l’organisation des soins à la Caisse nationale d’Assurance maladie (CNAM), a indiqué que des négociations allaient être lancées prochainement en vue d’aboutir à un avenant conventionnel avant la fin de l’année. Dès lors, la mise en œuvre de cette mission pourrait avoir lieu en 2019.

La généralisation de la vaccination antigrippale en officine dès 2019 a été annoncée fin mars par le gouvernement. « Nous sortons du cadre expérimental avec les ARS, il va donc falloir entamer un cycle de discussions avec l’Assurance maladie », a précisé Gilles Bonnefond. Le président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) a également évoqué la délivrance du kit de dépistage du cancer colorectal en officine, fort des résultats concluants de deux expérimentations menées en Corse et dans le Finistère. Suivi des patients diabétiques, prévention du risque cardiovasculaire, organisation de la sortie d’hôpital comptent également parmi ses sujets de prédilection.

En phase et pragmatique, Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) est pour sa part revenu sur le sevrage tabagique. Il demande le remboursement des substituts nicotiniques dispensés en officine sans prescription médicale.

Quant à Robin Ignasiak, président de l’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF), il est attaché à la mise en place d’une rémunération pour la préparation des doses à administrer et accorde beaucoup d’importance à la livraison à domicile. « C’est, du point de vue de l’ANEPF, une urgence car il ne se passe pas une semaine sans que nous nous fassions démarcher par des starts-up pour lesquelles le volet dispensation est secondaire. Il faut établir un cadre et des bonnes pratiques de dispensation à domicile », insiste-t-il.






Les dernières réactions

  • 11/04/2018 à 10:42
    cf
    alerter
    Un officinal ( homme ou femme) qui travaille déjà 6 jours sur 7( plus des gardes de nuit et de jour), sans assistant ,doit déjà augmenter ses horaires de travail pour assurer les nouvelles missions..
    (Pose du midi , dimanche ?)..puisqu'il ne doit pas quitter le comptoir.
    Comment et quand, l'Ordre des pharmaciens va se décider à augmenter le nombre obligatoire de pharmaciens assistants,selon le C.A, puisqu'il tient à la certification officinale..A moins de considérer que les officines emploient
    actuellement des assistants à ne rien faire, toute nouvelle mission est chronophage et mobilise
    du personnel qualifié à autre chose que notre coeur de métier, à savoir la délivrance sécurisée
    des ordonnances..A moins que la certification soit uniquement liée au merchandising, aux soldes
    médicamenteuses, et aux conseils associés...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK