Nouveau protocole sanitaire à l’école : moins de tests, mais plus d’autotests ! - 11/01/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
11/01/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Nouveau protocole sanitaire à l’école : moins de tests, mais plus d’autotests !

Le nouveau protocole sanitaire pour les enfants cas contacts de moins de 12 ans annoncé lundi 10 janvier 2022 par le premier ministre Jean Castex n’exige plus un test RT-PCR ou test antigénique sur des enfants cas contacts de moins de 12 ans. Il est applicable sur-le-champ selon les syndicats pharmaceutiques.
Hans Lucas via AFP

La nouvelle copie du gouvernement prévoit la suppression du dépistage préalable par test RT-PCR ou test antigénique chez les enfants cas contacts à l’école et asymptomatiques. Ce premier test est remplacé par un autotest et est toujours suivi de deux autotests, à réaliser à J + 2 et J + 4 du premier autotest, soit 3 autotests au total dispensés par la pharmacie et pris en charge par l’Assurance maladie. Plus besoin également de remettre au pharmacien une attestation sur l’honneur indiquant que son enfant est cas contact après chaque test. Désormais une seule suffit, selon un communiqué de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) du 11 janvier. Le premier ministre Jean Castex a également précisé que « 11 millions d’autotests seront livrés cette semaine dans les pharmacies », corroborant ainsi les propos tenus hier par Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF).

Et en cas de rupture de stock sur les autotests…

Dans un sondage (FSPF), daté du vendredi 7 janvier, près de 40 % des pharmacies affirmaient être en rupture de stock d’autotests. Dans ce cas, précise l’USPO, « la pharmacie peut continuer à proposer un test antigénique nasopharyngé, ou nasal si l’enfant ne supporte pas le prélèvement nasopharyngé, et deux autotests (spécifiques avec un écouvillon éponge, NdlR.) pris en charge ». Si l’un de ces autotests présente un résultat positif, il continue de faire l’objet d’une confirmation par un test RT-PCR ou antigénique. Enfin, et cela concerne aussi les parents au sein des équipes officinales, ces derniers peuvent maintenant attendre la fin de la journée pour aller chercher leur enfant cas contact lorsqu’un cas positif a été détecté dans une classe. Quant aux modalités de facturation, elles restent inchangées. Ainsi, si la pharmacie délivre trois autotests « classiques », elle facture 3,50 euros x 3 plus 2 euros pour l’honoraire de dispensation, soit 12,50 euros. Si elle délivre trois autotests spécifiques pour enfant de moins de 12 ans, elle facture 3,80 euros x 3 plus l’honoraire de 2 euros, soit 13,40 euros.



François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 11/01/2022 à 18:44
    Marlou95140
    alerter
    Tant mieux! On croule sous les tests depuis la semaine dernière franchement on est tous en burn-out ça devient ingérable ça ne pouvait pas durer comme ça ! Et c'est sans compter que certains font des crises car ils ne veulent pas faire le test. J'ai à peine sorti l'écouvillon de son emballage qu'ils se mettaient à hurler et à pleurer ! J'ai même pas mis l'écouvillon dans le nez des enfants qu'ils se débattent et bougent dans tous les sens ils sont turbulents et incontrôlables ! Perso ils m'ont achevée
  • 11/01/2022 à 22:59
    papaver
    alerter
    @Marlou : on n'a pas de 13 e mois mais en compensation on nous offre des petits enfants à torturer
  • 16/01/2022 à 18:37
    Marlou95140
    alerter
    Exactement ! Ça nous embête à mes collègues et moi de devoir faire subir ça aux enfants les pauvres... Les tests salivaires sont beaucoup plus confortable pour eux

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !