Newsletter week-end : de « réelles » menaces ? - 02/03/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
02/03/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Newsletter week-end : de « réelles » menaces ?

Getty Images/iStockphoto

C'est un doute désagréable et persistant et il envahit de plus en plus les instances de la profession. Le gouvernement a-t-il la volonté de faire barrage à la financiarisation de la pharmacie et de préserver le monopole pharmaceutique ? Fin janvier, le premier ministre, Gabriel Attal, lors de sa déclaration de politique générale à l'Assemblée, avait d'abord évoqué un projet de loi sur la vente en ligne de médicaments en 2024. Il y a aussi le rapport du député Renaissance Marc Ferracci sur la déréglementation des professions libérales, dont la pharmacie fait partie, qui devrait être présenté à la fin du mois de mars. A cela s'est ajoutée cette semaine la décision de la Cour de justice de la l'Union européenne qui laisse finalement le choix aux Etats membres d'interdire ou pas la vente en ligne des médicaments non soumis à prescription (OTC) si le prestataire vend directement aux consommateurs. « Il n'est pas question de laisser quelques va-t-en-guerre à Bercy prendre le pouvoir sur ces sujets ! Et si jamais le gouvernement et le Président de la république devaient arbitrer dans le mauvais sens, nous nous mettrions en travers de leur chemin », menace Philippe Besset, le président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). De son côté, Pierre-Olivier Variot, président de l'Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), sonde ses adhérents sur leur motivation à se mobiliser. L'ambiance est donc prometteuse pour la séance plénière de négociations conventionnelles, le 5 mars, entre l'Assurance maladie et les syndicats représentatifs de la profession.

Très mobilisés au comptoir, vous avez manqué de temps pour suivre l’actualité ? Voici notre sélection des informations qu’il ne fallait pas rater cette semaine.

Produits de contraste : pourquoi ils sortent du monopole pharmaceutique

Vente en ligne de médicaments : à la France d'assumer son choix

Vente de médicaments, capital des pharmacies : Bercy étudierait des voies de simplification

Gardes de nuit pharmaceutiques : une refonte, oui mais quand et comment ?

Transactions : les prix de cessions résistent 

Dispensation adaptée : l'arrivée d'une Rosp sur le paracétamol ?

Déserts médicaux : 8 % de médecins en moins depuis 2010, quel impact sur les pharmacies ?

Etudes de santé : décidément la réforme frôle le ratage

IVG dans la constitution : « Les pharmaciens sont progressistes », note Bruno Belin, sénateur et pharmacien

Handicap et études de santé : « dans notre secteur, la prise en charge devrait être exemplaire, elle est problématique », pointe l’Anepf

Violences conjugales : un label qui pourrait faire école dans les officines françaises ? 



Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !