Newsletter week-end : pour ou contre la grève ? - 17/02/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
17/02/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Newsletter week-end : pour ou contre la grève ?

Getty Images/iStockphoto

Un nouveau gouvernement qui se met en place et on a tout de suite l'impression que 2024 commence enfin ! Cette semaine, la ministre du Travail, de la Santé et des solidarités, Catherine Vautrin, accompagnée du ministre délégué, chargé de la Santé et de la Prévention, Frédéric Valletoux, se sont rendus dans une pharmacie, loin des caméras, pour discuter en compagnie de la présidente du Conseil national de l'Ordre des pharmaciens, Catherine Wolf-Thal, des problèmes rencontrés à l'officine et plus largement de l'avenir de la pharmacie. Dans le même temps (ou presque !), Alain Grollaud, le président de la chambre syndicale des groupements et enseignes de pharmacie (Federgy), a été reçu par le nouveau premier ministre Gabriel Attal. Là encore, il a été question d'avenir et de limites à ne pas franchir pour ne pas déclencher un mouvement de protestation chez les pharmaciens. L’Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO) a d'ailleurs décidé de lancer un sondage pour mesurer dans quel état d'esprit se situait la profession. Car, si dans les rangs, le mécontentement et l'inquiétude grandissent, les pharmaciens sont-ils vraiment prêts à se mobiliser à l'instar des médecins qui ont obtenu une avancée significative sur une revalorisation de leur consultation à 30 euros et des infirmiers qui organisent actuellement des opérations escargots pour tenter de décrocher auprès de l'Assurance maladie une augmentation de tarifs sur les actes ? La question reste en suspens, mais il est certain que les mouvements de protestation ne cessent de se succéder. 

Très mobilisés au comptoir, vous avez manqué de temps pour suivre l’actualité ? Voici notre sélection des informations qu’il ne fallait pas rater cette semaine.

Lutte contre la fraude : les indus pleuvent, les pharmaciens trinquent

Harcèlement administratif : les CPAM seraient-elles trop zélées ?

Pénuries de médicaments : les stocks de la discorde

Biosimilaires : l’extension de la substitution se concrétise

Rémunération, maillage, monopole pharmaceutique : comment allez-vous protester ?

Projet de libéralisation de la pharmacie : via Federgy, des groupements fixent leurs limites au Premier ministre

Médecins : pourquoi les spécialistes veulent une consultation à 60 €

Dispensation sous protocole : peut-on parler de « prescription pharmaceutique » ?

Vaccination contre le Covid-19 : une nouvelle campagne au printemps

Pseudoéphédrine : l’Europe prend des mesures jugées insuffisantes par l’ANSM

Paxlovid : et son prix est de…

Formation : le paiement de la contribution à l’Opco EP est obligatoire

Dérives sectaires : une loi pour rappeler qu'on ne plaisante pas avec la santé 



Les dernières réactions

  • 17/02/2024 à 12:51
    BREZHONEG
    alerter
    Pourquoi une greve (dont le Gouv. attendra tranquillement l'extinction ) ? Alors qu'une Information Nationale par notre reseau de 20 000 POINTS mettant en demeure le Gouv . d'etendre à toute la France le Regime appliqué par la Caisse Regionale d'Alsace-Moselle fera enfin sauter les verrous qui asphyxient la Secu....et tout ce qui en depend derriere ! Affiches et tracts,tranquille,pas cher,longue durée si necessaire. Par contre la Greve,impopulaire, couteuse, longue durée impossible. Le choix est vite fait .
  • 18/02/2024 à 19:25
    Marcus
    alerter
    Grève des génériques 1 jour par semaine
  • 18/02/2024 à 23:48
    gloups
    alerter
    trop drôle ,autant se suicider , c'est ce qui nous fait vivre !!!
  • 19/02/2024 à 09:37
    tnttnt
    alerter
    Mais oui la grève, c'est la seule solution.
    A cause des personnes qui se la jouent perso et qui ne veulent rien faire, on se fait manger à petit feu
  • 19/02/2024 à 11:17
    BREZHONEG
    alerter
    Quand on etudie les autres conflits,agriculteurs,service de santé anglais,etc, le temps travaille toujours contre les grevistes :il faut que la femme fasse tourner la ferme seule et il faut avoir des reserves financieres,caisse de greve,etc pour tenir plusieurs jours ou meme semaines.Quand on voit que certains n'ont pas encore renoncé à aller à l'echec garanti, ne peut que continuer à proposer autre chose,pas encore essayé. Il faut que ça ne touche pas l'economie de notre reseau,que ça apporte un financement nouveau,et que l'action puisse durer le temps qu'il faut avec le soutien de la population .Et pas loin d'une election qui peut etre ravageuse,,.. c'est faisable.!!!
  • 19/02/2024 à 11:32
    tnttnt
    alerter
    Toujours le même discours, ne faisons rien car on a trop peur. Notre profession me désespère.
  • 21/02/2024 à 18:05
    BREZHONEG
    alerter
    Oui ;il y a des gens pour la greve, des gens qui ont fait de la tresorerie et qui sont tout prets à racheter 1 euro les boites du secteur que la greve achevera,pour les fermer .Un peu comme ce qu'on voit chez les agriculteurs, avec le rachat d'hectares et de droits de litres de lait .
  • 21/02/2024 à 20:13
    gloups
    alerter
    uspo interroge sur les moyens et va par étape ...autant ne rien faire ! si il y a un mouvement à imprimer et taper du poing , faire comme les médecins .fermeture le samedi ! ce sera le jour de gréve ! il y a belle lurette que le samedi après midi aurait du être comme pour les médecins intégré pour les pharmacies comme garde à partir de midi ou 14h00 .et gréve de garde ! d e toutes les gardes ! en faisant attention de refuser tous les recommandés ! et tous les plis en main propre qui conteront 200 euros aux instances par plis déposés par huissier en main propre . là ça commence à ressemble à quelque chose .foutre le bordel , pas de papier pas de leaflet pas de manifestations , cela ne sert à rien .

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !