Newsletter week-end : bonne année et surtout bonne santé ! - 20/01/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
20/01/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Newsletter week-end : bonne année et surtout bonne santé !

Getty Images/iStockphoto

Si la pharmacie a réalisé un chiffre d’affaires TTC de 44 milliards d’euros en 2023, en hausse de 6 % par rapport à 2022 et de 23 % depuis la pandémie du Covid-19 en 2020, sa rentabilité a pourtant été fortement mise à mal en 2023, selon le Gers data. « Dans un contexte de désertification médicale, et de temps médical contraint, le pharmacien est un acteur clé des soins de premier recours et des soins non programmés. De nombreuses évolutions sont encore possibles pour répondre au cap fixé par le président de la République », a réagi Pierre-Olivier Variot, le président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), suite à l'interview télévisée d'Emmanuel Macron, le mardi 16 janvier 2024. Un pas a justement été franchi cette semaine. Le test de dépistage pour une cystite aiguë sera facturé 6 € TTC et 6,30 € TTC dans les départements et collectivités d’outre-mer par le pharmacien, avec le code acte PEE. Si le test est positif, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFS) 2024 prévoit la prescription d'antibiotiques par le pharmacien. Ces nouveaux actes sont aussi là pour donner du sens aux métiers de la filière officine. Attirer les plus jeunes, dès le collège, tel est justement l'objectif de la campagne menée par l'Ordre national des pharmaciens « Pharmacien, le moins connu des métiers connus ». Devenir médecin fait également de moins en moins recette. Les médecins réclament d'ailleurs une augmentation du prix de la consultation. Les négociations des syndicats de médecins libéraux et de l’Assurance maladie en vue d’une nouvelle convention devraient s’accélérer la semaine prochaine avec la tenue d’une réunion multilatérale le jeudi 25 janvier 2024. 

Très mobilisés au comptoir, vous avez manqué de temps pour suivre l’actualité ? Voici notre sélection des informations qu’il ne fallait pas rater ces deux dernières semaines.

Déserts médicaux et évolution du métier de pharmacien : pas à n'importe quel prix

Déserts médicaux : les solutions d'Emmanuel Macron pour y mettre fin

Economie officinale : le paradoxe du chiffre d'affaires

Trod cystite : le mode d'emploi pour le faire en pharmacie

Biomédicaments : des conditions de prescription bientôt allégées

Produits de contraste : pour la Sécurité sociale, tout se passera bien

Formation continue des pharmaciens : la certification fait bouger les lignes du DPC

Attractivité de la profession : l’Ordre vise les jeunes dès le collège

Franchises médicales : Emmanuel Macron confirme la hausse

Médecins libéraux : la consultation à 30 € ou rien

Téléconsultations : la fin des médecins salariés

Rosp : qu'avez-vous à déclarer ?



Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !