18/02/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Humide, chute, prudence, attention Pixabay

Les premières moyennes professionnelles de 2018 présentées depuis quelques semaines par les cabinets d’expertise comptable doivent être interprétées avec recul. Pourquoi ? Simplement parce qu’elles sont issues de bilans clôturés sur les trois premiers trimestres 2018. Tous les changements de modèle économique se faisant au 1er janvier, les comptes qui ne sont pas arrêtés au 31 décembre de l’année n, intègrent une partie de la marge de l’année n et celle de l’année n-1. Difficile dans ces conditions d’être très précis sur les chiffres et la tendance d’évolution au vu de données issues de deux réformes de la rémunération. 
Un point sur lequel Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), entend sensibiliser les pharmaciens : « Le bilan de 2018 ne peut être tiré tant que le quatrième trimestre est manquant. » 

Néanmoins, à mesure que l’on avance dans l’année 2018, il apparaît que les pertes liées à la marge de 2017 (réforme précédente) diminuent. Dans les bilans arrêtés à mars 2018, cela représente 94 % des pertes de marge (148,20 M€) sur le médicament remboursable cumulées sur 12 mois glissants. Dans les bilans à juin, sur les 95,25 M€ de pertes annuelles, 82 M€ (87 %) sont liés à la perte de marge engrangée en 2017. Et dans ceux arrêtés à septembre qui ne prennent plus en compte que 3 mois de 2017, la perte de marge sur 12 mois n’est plus « que » de 84,46 M€, 64 % de ces euros étant composés des pertes liées à la marge de 2017.






François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 19/02/2019 à 06:42
    MAURICE
    alerter
    La marge remplacée par les honoraires, et la cuisine de la CPAM, permettent de renouer avec la notion de comptes d'Apothicaires.
  • 19/02/2019 à 12:29
    BREZHONEG
    alerter
    Il n'en demeure pas moins que la ligne de cesure voulue par la Cour des C . ,c'est a dire la moitié des officines assassinées, est respectée :depuis 3-4 ans la moitié des officines continue a reculer ,et la moitié a avancer. Pendant que nos representants (?) continuent a se chamailler sur la largeur des mailles du filet qui nous enserre.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Comprenez-vous que les pharmaciens de la grande distribution souhaitent que l’Ordre crée un collège des salariés de la distribution ?



Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK