12/05/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Anne-Hélène Collin

« Ce n’est pas parce que l’on met Moderna en ville que l’on doit justifier l’arrêt des autres vaccins AstraZeneca et Janssen, avertissait le ministère de la Santé dans son point presse hebdomadaire du 11 mai sur le déploiement de la campagne vaccinale contre le Covid-19. Janssen et AstraZeneca doivent impérativement être consommés ». Et de poursuivre : « Si on constate un recul de AstraZeneca et de Janssen, on se posera des questions ».Dans les faits, ils sont déjà les moins utilisés. Au 9 mai au soir, 31 % des doses de Janssen livrées avaient été administrées, 56 % pour AstraZeneca, loin derrière Moderna ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 12/05/2021 à 19:09
    Czentovich
    alerter
    "Si on constate un recul de Jansen"? Pour reculer il faut d'abord avancer :-)
  • 12/05/2021 à 19:39
    BREZHONEG
    alerter
    Pour le recul ,ça ne va pas s'arranger :


    Covid-19 : la Norvège renonce au vaccin d'AstraZeneca et suspend celui de Johnson & Johnson
    Par Le Figaro avec AFP
  • 13/05/2021 à 08:31
    drlouzou
    alerter
    J’ai un peu mal à la tête ....
  • 13/05/2021 à 11:11
    roller33
    alerter
    Résultats intermédiaires de l'étude menée par l'Université d'Oxford et parue ce mercredi dans la revue médicale de référence, The Lancet

    Vaccination hétérologue contre le COVID-19 par injection initiale: données initiales sur la réactogénicité - Publié: 12 mai 2021

    lien : doi.org/10.1016/S0140-6736(21)01115-6
  • 13/05/2021 à 12:29
    BREZHONEG
    alerter
    Quand on a connu l'affaire du sang contaminé, où des lots connus pour avoir un probleme ont quand meme été utilisés,on a un peu de gene dans le ressenti .... .Mais depuis le jugement du Mediator, on sait que ce sera le Comité ou l'Agence X qui sera condamné, mais pas leurs directeurs et fonctionnaires QUI DECIDENT ET SIGNENT l'ordre d'utiliser..C'est le mechant labo privé ET sa DirectIon qui seront les seuls condamnés,,n'etant pas "protégés par leur statut", Un grand bravo pour l'ensemble de l'oeuvre.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK