Méthotrexate à haute dose : des mesures pour prévenir la toxicité rénale - 07/01/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
07/01/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Méthotrexate à haute dose : des mesures pour prévenir la toxicité rénale

Getty Images/iStockphoto

Le méthotrexate à haute dose présente un risque d’insuffisance rénale aigue par retard d’élimination. Ce risque a fait l’objet le 3 janvier d’un rappel sur les mesures générales à prendre pour le prévenir de la part de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Ces principes sont essentiellement issus des RCP des spécialités concernés.

Le méthotrexate haute dose (MTX-HD), administré à des doses supérieures ou égales à 500 mg/m², est indiqué dans le traitement des hémopathies malignes et des ostéosarcomes.

Avant l’initiation du traitement par MTX-HD et avant chaque cure

Il faut :

  • Evaluer la fonction rénale et ajuster la dose si nécessaire, en particulier chez le sujet âgé.
  • Prendre en compte les traitements concomitants néphrotoxiques ou interférant avec l’élimination du MTX-HD.

Les principaux médicaments susceptibles d’interférer sur la fonction rénale et d’augmenter la toxicité du méthotrexate sont les suivants :

- contre-indication : acide acétylsalicylique (à des doses antalgiques, antipyrétiques ou antiinflammatoires), triméthoprime (seul ou associé au sulfaméthoxazole), probénécide ;

- association déconseillée : anti-inflammatoires non stéroïdiens, inhibiteurs de la pompe à protons, ciprofloxacine, pénicillines, phénytoïne, fosphénytoïne, tédizolide ;

- précaution d’emploi : acide acétylsalicylique (à des doses antiagrégantes plaquettaires), ciclosporine, sulfamides antibactériens, autres médicaments néphrotoxiques tels que produits de contraste iodés, aminosides, organoplatines, antiviraux (foscarnet, « ciclovirs »), pentamidine, tacrolimus, ponatinib, etc. 

Certains médicaments doivent être arrêtés suffisamment tôt en fonction de leur demi-vie pour éviter toute interférence avec l’élimination du MTX-HD.

  • Assurer une hydratation par des solutés de glucose 5 % et/ou de NaCl 0,9 % (en plus de l’hydratation orale) et une alcalinisation des urines (par des solutions de bicarbonate de sodium).
Pendant et/ou après l’administration de MTX-HD
  • Surveiller le pH urinaire (supérieur à 7) et la diurèse.
  • Surveiller la fonction rénale et de la méthotrexatémie.
  • Procéder à l’administration séquentielle d'acide folinique (folinate de calcium/lévofolinate de calcium).

Les mesures à prendre en cas de retard d’élimination du MTX-HD (demi-vie d’élimination allongée) associé à une altération de la fonction rénale sont également précisées par l’ANSM.



Matthieu Vandendriessche

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !