21/08/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
remboursements, régime général, soins, médicaments, ville Stevepb/Pixabay

Les remboursements de soins du régime général ont augmenté de 2,3 % de janvier à juillet dernier, indique la Caisse nationale d’assurance maladie dans un communiqué diffusé ce mercredi 21 août.

Ce taux global est identique à celui qui marque la progression des remboursements de médicaments en ville au cours des sept premiers mois de l’année 2019. Les médicaments rétrocédés par les pharmacies hospitalières reculent pour leur part de 11,6 % entre janvier et juillet. Au total, les remboursements de médicaments, rétrocession incluse, évoluent de +0,6 % au cours des sept premiers mois de l’année. Dans le même temps, les remboursements au titre de la liste des produits et prestations (LPP), comprenant les dispositifs médicaux, augmentent de +5,4 %.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Continuez-vous à ouvrir des DMP ?



MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK