10/01/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Anne-Charlotte Navarro

« Ne pas avoir un médiateur et ne pas en informer les clients par voie d’affiche peut être sanctionné d’une amende administrative pouvant aller jusqu’à 15 000 euros par personne morale », mettait en garde Philippe Gaertner, président de la FSPF dans Le Moniteur des pharmacies du 22 décembre 2018. Depuis le 1er janvier 2016, les articles L.611-1 et suivants du Code de la consommation disposent en effet que « tout consommateur a le droit de faire appel gratuitement à un médiateur de la consommation en vue de la résolution amiable d’un litige l’opposant à un professionnel ». De leur côté, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 11/01/2019 à 06:15
    MAURICE
    alerter
    La France a perdu son industrie, alors nos gouvernants imposent des métiers inutiles, censé compenser.
    Vivement la retraite.
  • 11/01/2019 à 07:34
    rab74
    alerter
    mdr! quand un CLIENT vient râler, il n'a pas envie d'une médiation, juste se défouler sur nous parce qu'on continue à nous présenter comme les nantis du système. ils étaient où les médiateurs, pour le Levothyrox? là, j'en ai une qui nous télephone tous les jours depuis qu'elle a eu une boite de Lthyroxine Henning française: elle est vraiment malade, alors qu'avec l'autre elle était bien! j'ai droit au médiateur pour qu'elle nous lâche les pompes?
  • 11/01/2019 à 09:02
    Margt
    alerter
    Le meilleur médiateur c'est nous LE PHARMACIEN diplômé.

    Force au professionnel diplômé que nous sommes.
  • 11/01/2019 à 09:14
    ouf
    alerter
    c est la double peine ! on paie des impôts pour pour payer la justice et on paie un médiateur pour faire la justice !
  • 11/01/2019 à 10:23
    MAURICE
    alerter
    Bien d'accord avec Ouf, en fait le médiateur, est l'antique juge de paix, payé uniquement par le professionnel, et comme c'est gratuit pour le plaideur, bonjour les dégâts .
    Comme toujours, nous sommes les dindons de la farce.
  • 11/01/2019 à 10:32
    patin
    alerter
    pour les pharmaciens le médiateur ,tout désigné, n'est il pas le conseil de l'ordre ?
  • 11/01/2019 à 16:28
    zidou
    alerter
    social social quand tu nous tiens!!!!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Subissez-vous des protestations de la part de vos patients suite à la mise en place de nouveaux TFR (notamment sur Lamictal) ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK