11/04/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

A tour de rôle, des voix au niveau des instances professionnelles se sont élevées, demandant de mettre fin au traitement inique des préparateurs en pharmacie qui ne figurent toujours pas parmi les professionnels éligibles à l’attribution de masques, alors qu’ils sont en première ligne face à la crise sanitaire (voir notre actualité du 27 mars). Après plusieurs demandes, restées vaines, la profession repart à l’assaut. Le 8 avril, la Fédération nationale Force Ouvrière des métiers de la pharmacie a demandé à son tour dans une lettre adressée au Ministre de la santé, Olivier Véran, de rectifier la disposition et de considérer les ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 11/04/2020 à 12:16

    alerter
    Merci aux conseils de l’ordre des Pharmaciens !!!!!
  • 11/04/2020 à 12:24

    alerter
    C est scandaleux depuis le début
    Les préparateurs n ont jamais été pris en considération, alors que ce sont eux qui sont en première ligne dans la grande majorité des officines
  • 11/04/2020 à 13:07
    roller33
    alerter
    Le 8 avril, la Fédération nationale Force Ouvrière des métiers de la pharmacie a demandé à son tour dans une lettre adressée au Ministre de la santé, Olivier Véran, de rectifier la disposition et de considérer les préparateurs au même titre que les pharmaciens en leur faisant bénéficier des masques de protection issus du stock national.

    Les six centrales syndicales de salariés (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO et UNSA) et les deux syndicats patronaux (FSPF et USPO) se sont réunis à distance en commission mixte paritaire de branche, ce vendredi 10 avril, les partenaires sociaux ont décidé de saisir le Premier ministre pour le même motif, afin d’inclure les préparateurs en pharmacie dans la liste des professionnels de santé ayant droit aux masques. Ils réclament également qu’ils puissent bénéficier du dispositif de garde d’enfants organisé par l’Education nationale en faveur des professionnels de santé prioritaires.

    Si les préparateurs obtiennent satisfaction, ce sera grâce aux syndicats ( ce qui est logique ) et non grâce à l'ordre des pharmaciens ( ce qui est aussi logique ), car visiblement le courrier du 25 mars de l'ordre est resté lettre morte.
    Dès le départ, les préparateurs auraient dû se mobiliser et contacter les syndicats censés les représenter ( ce qui leur a été conseillé à plusieurs reprises sur ce site ).
    Qu'ils en tirent les leçons pour l'avenir.
  • 11/04/2020 à 13:25
    Pharm74
    alerter
    C'est suffisant un chirurgicaux non ?
  • 11/04/2020 à 18:31
    Taptap
    alerter
    Pour ma part la question ne s’est jamais posé. Il est évident que les masques sont pour le pharmacien ET son équipe. Point barre.
  • 11/04/2020 à 19:56
    Eleglin
    alerter
    Pour le coup, il faut saluer également les employeurs qui ont fait le nécessaire pour protégé leur personnel, en allant au delà de ce qui était demandé par l Ordre, ainsi que la commission mixte des syndicats. Toute personne au contact des patients doit être protégé, c est la moindre des choses. C est respecter le personnel et respecter les patients également... Espérons que les leçons seront tirées et des stocks de sécurité sanctuarisés.
  • 11/04/2020 à 20:57
    petitsilex
    alerter
    Je suis pharmacien titulaire et n ai pas attendu l aval du ministre de la santé pour attribuer à chacune de mes préparatrices le même nombre de masques que nous les pharmaciens ! J ESPÈRE QUE TOUS MES CONFRÈRES ONT FAIT PAREIL !
  • 12/04/2020 à 00:03
    ouf
    alerter
    bien évidemment , les masques mis a disposition sont destinés à tout le personnel au comptoir sans distinction aucune
  • 12/04/2020 à 03:42
    Fabienne Leclercq, Préparateur officinal
    alerter
    je suis préparatrice et l'officine où je travaille dés l'arrivé des 1ére boite du stock de l'état nous en avons gardé une pour nous et comme nous ne sommes plus que 3 avec mes deux collègues pharmaciens on se partage les masques entre nous d'ailleurs avant même de recevoir des instructions de distribution j'avais fait part de cette éventualité au cas où nous aussi devrions en porter car je savais bien que les préparateurs ne seraient pas mentionné , nous ne sommes JAMAIS mentionné le grand public ne sais même pas que ce métier existe , le mot PHARMACIEN
  • 12/04/2020 à 03:43
    Fabienne Leclercq, Préparateur officinal
    alerter
    ( suite)
    le mot PHARMACIEN regroupe aux yeux de tous l'ensemble de l'équipe officinal
  • 12/04/2020 à 10:55
    heula
    alerter
    bien sur toute l'équipe a profité des masques dès le début de la crise (dans un premier temps avec les restes des périmés de la grippe aviaire). il faut un peu de bon sens. j'ose même pas imaginer un titulaire demandant à ses préparateurs de travailler au contact des patients sans masque.
  • 12/04/2020 à 22:34
    HDP
    alerter
    Il suffit de se servir dans le contingent !
    Pas plus compliqué que cela.
    On envoie pas des soldats face à l'ennemi avec des carabines en bois !
  • 13/04/2020 à 17:23
    Dandus
    alerter
    D'accord avec vous. Mais, même si personne j'ose le croire , n'a laissé un préparateur sans masque quant est-il de la reconnaissance de leur travail ? Oui ils doivent figurer sur la liste des professionnels de santé.
  • 15/04/2020 à 08:07
    Mehdi
    alerter
    On a tojjours ete de la merd... Et ca restera commme ca.... On est la poubelle du pharmacien a devoir faire tt leur boulot et pour la plupart eux se dorent dans leur villa.... On a plus de connaissances qu eux. Next !
  • 15/04/2020 à 09:19
    Taptap
    alerter
    Mehdi vous devriez changer de profession. Avec cette mentalité vous ne pouvez rien amener de positif dans votre travail. Je plains vos collègues...
  • 18/04/2020 à 09:46
    X1RDCDC
    alerter
    C'est un encore un nouvel exemple de la non considération du métier de préparateur, jamais reconnu comme il se doit, sous rémunéré par rapport au travail et investissement fournis, mais c'est normal il n'y a que des pharmaciens dans les équipes ministérielles de l'État donc ce n'est pas prêt d'évoluer !!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez vous encore en stock des masques de la dotation d’Etat ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK