26/04/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Magali Clausener

L’arrêté autorisant la vente en officine des masques grand public en tissu est paru au Journal officiel du 26 avril. Ce texte qui modifie l'arrêté du 15 février 2002 permet donc aux pharmaciens de vendre des « masques non sanitaires fabriqués selon un processus industriel et répondant aux spécifications techniques applicables ». Son application est immédiate. Par conséquent, les officinaux peuvent, dès aujourd’hui, commercialiser des masques grand public (voir notre actualité du 25 avril).    Une vente permanente ? Le texte laisse entendre que la vente de masques grand public serait permanente. En effet, la rédaction proposée par l’Ordre des pharmaciens qui souhaitait que cette ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 26/04/2020 à 11:09
    Jarod
    alerter
    Enfin !!!!!!!
  • 26/04/2020 à 11:16
    hindou94
    alerter
    Bon maintenant où sont ils ces masques alternatifs ? Comment s'en procurer dans nos officines ?
  • 26/04/2020 à 11:54
    Edy56
    alerter
    Et quid des masques chirurgicaux ne faisant pas partie de la dotation ?
    La vente aux patients est-elle possible ou non?
    Toujours le flou..
  • 26/04/2020 à 12:03

    alerter
    Hindou 94: thuasne et sigvaris en fabrique. Reste à savoir s'ils en ont encore de dispo et le prix ...
  • 26/04/2020 à 17:57

    alerter
    Il faudrait aussi un prix réglementé pour chaque catégorie pour l’achat auprès des laboratoires et pour la vente
  • 26/04/2020 à 21:42
    HDP
    alerter
    La cacophonie gouvernementale continue, annoncer en premier que les masques, produits sanitaires au possible, soient réservés aux buralistes et grandes surfaces, cela dénonce un mépris pour les acteurs en première ligne pour la santé, les pharmaciens !
    Qui a un maillage urbain et rural aussi développé que les pharmacies pour couvrir la population française ?
  • 26/04/2020 à 21:54
    35h
    alerter
    @HDP

    Pensez-vous vraiment que les pharmaciens soient les acteurs en première ligne contre le Covid19?
    Quant au maillage, on peut ajouter les boulangeries, les mairies, les coiffeurs, les banques, les assureurs...
  • 26/04/2020 à 22:44
    zu57
    alerter
    A 35h

    Pour info les mairies n'ont pas vraiment les mêmes heures d'ouverture que les pharma à ce que je sache et actuellement les assureurs, les banques ( dans les villages ), les coiffeurs... sont fermés.Quant aux boulangeries nombreuses ont réduit leurs heures d'ouverture. En effet je suis dans un petit village où,à l'heure actuelle seule le bureau de tabac reste ouvert ( et il ferme à 15h ) et non dans un centre ville. Donc en effet notre situation n'a rien à voir avec les personnes travaillant dans les hôpitaux mais nous restons ouvert en ne faisant rien d'extraordinaire, simplement notre métier.
  • 27/04/2020 à 01:16
    Fanrice
    alerter
    Masque grand public vendre sa honteux
  • 27/04/2020 à 08:44
    rab74
    alerter
    qu'est ce qui est honteux? vendre? c'est comme ça qu'on fait vivre l'entreprise. Des masques, quelqu'ils soient? tout le monde ne cout pas ou n'a pas de combine avec un cousin qui....les masques techniques sont vraiment dûs aux soignants qui sont au contact, pour le "grand publique", le fait d'avoir un simple masque pour éviter de contaminer son voisin trop rapidement est un facteur de ralentissement de dissémination. La honte, vraiment? il y a d'autres indignations à avoir en ce moment!
  • 27/04/2020 à 09:43
    patin
    alerter
    oye oye....qui dit mieux... la balayette pharmacie militante a déjà annoncé qu elle vendait ses masques (ceci dit 3 millions pour les 60 millions de français... ) 2€50...la grande foire commerciale débute...est ce digne de la pharmacie française qui veut se draper dans le respect d'une éthique de santé publique au service de tous...en tout cas moi, petite pharmacie de quartier, je ne peux pas et ne veux pas vendre dans ces conditions....je fait peut être partie d'une profession , pharmacien , qui est entrain de disparaître au profit de celle de commerçant "militant" vendeur de produit de santé....?
  • 27/04/2020 à 10:19
    Potard17
    alerter
    Certaines pharmacies, faisant partie de groupements, en vendent depuis plus de 15 jours à un prix frôlant les 15€ et sans dispenser aucun conseil sur le mode de lavage , le nombre de réutilisations et le temps limité de port identique à celui d'un masque chirurgical...
  • 27/04/2020 à 10:42
    patin
    alerter
    je pensais à un truc....je pense que les buralistes vont devoir vendre des masques spéciaux ...ouais ....avec un orifice au niveau de la bouche ...pour pouvoir fumer la clope sans enlever le masque
  • 27/04/2020 à 10:47
    patrice59
    alerter
    Le conseil de l'ordre et les syndicats nous ont mis dans une merde noire avec leurs demandes répétées pour vendre des masques grand public. On se fait harcelé depuis ce matin ao comptoir et au téléphone par le "grand public" pour en avoir.
    Aucun de mes fournisseurs n'en a.....
    De plus les "organismes représentatifs" pourraient-ils nous donner la liste des fournisseurs respectant les "spécifications techniques applicables", je rappelle que le CNO a annoncé jeudi avoir participé à la rédaction de l'arrêté.
    Pour rab74, "vendre" pour ce type de produit, en effet cela me géne.
    Allez voir sur AMELI les stocks de masques médicaux d'état pour les professionnels médicaux, il y en a en grande quantité. On les stocke et on ne peut les distribuer aux patients gravement malades (cancers, insuffisances respiratoires ou cardiaques…..) : ils n'ont qu'a acheter des masques grand public chez Leclerc, Auchan et les autres ou dans les officines qui en vendent.










  • 27/04/2020 à 10:47
    patrice59
    alerter
    Le conseil de l'ordre et les syndicats nous ont mis dans une merde noire avec leurs demandes répétées pour vendre des masques grand public. On se fait harcelé depuis ce matin ao comptoir et au téléphone par le "grand public" pour en avoir.
    Aucun de mes fournisseurs n'en a.....
    De plus les "organismes représentatifs" pourraient-ils nous donner la liste des fournisseurs respectant les "spécifications techniques applicables", je rappelle que le CNO a annoncé jeudi avoir participé à la rédaction de l'arrêté.
    Pour rab74, "vendre" pour ce type de produit, en effet cela me géne.
    Allez voir sur AMELI les stocks de masques médicaux d'état pour les professionnels médicaux, il y en a en grande quantité. On les stocke et on ne peut les distribuer aux patients gravement malades (cancers, insuffisances respiratoires ou cardiaques…..) : ils n'ont qu'a acheter des masques grand public chez Leclerc, Auchan et les autres ou dans les officines qui en vendent.










  • 27/04/2020 à 12:12
    ouf
    alerter
    je suis rassuré les groupements vont pouvoir se débarrasser de leur stock de masques .
    un grand merci aux syndicats et à l'ordre.
    pour ma part je n en ai pas et je vais vais être em... trois plus qu'avant.
  • 27/04/2020 à 13:24
    pcc1
    alerter
    Vendre un produit qui a une protection théorique de 70% ????Est -ce qu'on vend des capotes pour les professionnels qui protègent à 90% et à 70% pour les amateurs?
    Vendre un produit qui n'a pas plus d'efficacité que celui fait maison avec un vieux slip kangourou ou les draps de la grand-mère relève de l'arnaque la plus totale et il faudrait continuer d'être associé à tout ce cirque.
    On ne devrait s'en tenir qu'au masque sanitaire!
  • 27/04/2020 à 14:51
    Dios Mine
    alerter
    Ce qui est scandaleux c'est de cautionner scientifiquement et médicalement des masques qui ne sont pas efficaces ....Si ces fameux masques en tissu sont si efficaces, pourquoi les équipes dans les pharmacies ne les portent pas ? On cautionne une gabegie scientifique....nous serons tous responsables !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

La fermeture des commerces non essentiels a-t-elle des conséquences sur votre propre activité économique ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK