21/04/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Magali Clausener

« Il faut anticiper les canaux de distribution, nous avons besoin de tous les canaux de distribution y compris des pharmaciens qui aujourd’hui ont l’interdiction de vendre les masques alternatifs […]. Leur désarroi et leur incompréhension sont proportionnels à leur engagement à vos côtés depuis le début de la crise. » Agnès Firmin Le Bodo, députée et pharmacienne au Havre (Seine-Maritime), n’aurait pas pu mieux résumer la situation dans laquelle se trouvent les pharmaciens, lors de la séance de questions au gouvernement cet après-midi du 21 avril. Le message est clair : les pharmaciens pourront-ils vendre ou distribuer des masques en tissu, normés, ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 21/04/2020 à 23:35
    jmd
    alerter
    Bla Bla Bla Bla
    Dans cette affaire du Covid, les décideurs -tous fonctionnaires- ne connaissent rien aux réalités du terrain mais veulent tout décider.
    Emmanuel Macron, roi des fonctionnaires, est bien le digne successeur de l'hypo-président Hollande qui a balayé de la main les stocks de sécurité des masques de Me Bachelot.
    Depuis 2017, on a eu :
    - l'abrogation des emplois aidés de Dunkerque à Papaichton qui a supprimé une partie de la clientèle des officines.
    - l'abrogation du 90km/h de Dunkerque à Papaichton qui a marginalisé un peu plus la France périphérique.
    - l'interdiction faite aux pharmacies de gérer les masques de Dunkerque à Papaichton...
    Par rapport à la gestion décentralisée en Allemagne, la France a été au-dessous de tout.
    Si on ajoute que la France a -selon les discours officiels- le système de santé le meilleur ou l'un des meilleurs au monde, la prise de conscience est plutôt brutale.

    Mais en 1870, on est bien parti à la guerre sans cartes !
    Et en 1939 l'armée française n'était-elle pas la meilleure au monde ???
    Pourvu que l'on soit capable de tirer des leçons de toute cette pétaudière...
  • 22/04/2020 à 07:31
    PCC
    alerter
    En 1940 pas de cartes non plus mon grand-père jeune slt récupérait des bouts de cartes sur les calendriers de la poste ou dans les écoles du Nord pour finir pris à Dunkerque .
    Aujourd'hui on voit des masques fait avec des vieux soutiens gorges , bonnet à adapter en fonction de la forme du visage
  • 22/04/2020 à 09:43
    pcc1
    alerter
    Il semble que "Gouverner c'est prévoir" ne soit pas enseigné à l'ENA,comme on le constate à chaque crise, et pour rester dans l'histoire d'une défaite(1940) ,on a choisi le déshonneur pour éviter la guerre,on a eu le déshonneur et la guerre.
    Nous avons choisi le confinement pour éviter l'effondrement,nous aurons le confinement et l'effondrement.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Allez-vous télécharger (ou inciter à le faire) l'application StopCovid ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK