12/02/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Eglise, Aigues Vive, Aude, village, pharmacie Pixabay

« Si nos médecins s’en vont, si nos pharmaciens disparaissent, si nos pompiers partent, si nos écoles ferment, si nos associations périclitent et que nos villages se meurent, alors que nous restera-t-il ? Des solutions existent Madame La Ministre. Mes confrères et moi-même sommes sur le terrain, au plus proche de la population. Nous souhaitons vous rencontrer pour avancer et vous soumettre nos idées. » Ainsi se conclut la lettre ouverte à Agnès Buzyn adressée par Marc Alandry, titulaire à Couiza dans la haute vallée de l’Aude. 
Après avoir lancé une pétition papier pour souligner l’importance de la répartition homogène des officines de proximité sur le territoire et préserver cette proximité, le pharmacien « dématérialise » sa pétition en proposant désormais une version en ligne.

« Sauvez les pharmacies de premier recours » avait déjà recueilli 750 signatures supplémentaires sur change.org le 12 février 2018.

Ce pharmacien, délégué régional de l’Association de pharmacie rurale, vice-président de la Fédération syndicale des pharmaciens de l’Aude et commandant sapeur pompier volontaire tire la sonnette d’alarme sur le risque de désertification pharmaceutique depuis 2010. Sentant le vent venir, il avait alors lancé un appel à l’aide auprès d’une quinzaine de médecins récemment sortis de la faculté pour faire face à la pénurie médicale dans sa commune.






Les dernières réactions

  • 12/02/2018 à 18:13
    drlouzou
    alerter
    Bravo, du courage et de la ténacité , il en faut . Je me suis longtemps battu . La grande problématique est que nous ne sommes pas soutenus par nos institutions . Peut-être pensent-elles que ramper devant nos ministres nous sauvera la mise . Non, mille fois non. À force de remuer , on finit par se faire repérer , et gare aux contrôle en tous genres . La question est lancée , mais nous sommes nombreux à entrevoir la réponse .
  • 12/02/2018 à 18:36
    BREZHONEG
    alerter
    1erement : Excellent plaidoyer de constat de situation, 2emmt, il y a des propositions en attente..mais le 3emment: Comment contraindre ceux qui decident et font à decider et à faire? Ils ne bougent que quand on leur tord le bras. Tant qu'on pietinera au stade 2 sans oser leur bouger severement leur confortable statu quo ,les bonnes volontés seront inutiles et s'useront.
  • 12/02/2018 à 22:12
    Z
    alerter
    Amazon n’a pas besoin du maillage officinal. Sortez du XXe siècle les archaïques pharmaciens!
  • 13/02/2018 à 07:38
    rab74
    alerter
    c'est pas amazon qui t'apportera tes médocs au pied du lit et qui appellera l'infirmière ou les services de mairie pour nourrir ton vieux père coincé chez lui au 5eme sans ascenseur après une fracture du col du fémur! il est vrai que la poste s'y met, moyennant finances...
  • 13/02/2018 à 19:07
    BREZHONEG
    alerter
    Pour utiliser Amazone,il faut 1 ordi (que des millions de gens n'ont pas,dont les sdf).il faut un abonnement(que des millions, etc....) Et ne pas etre Alzheimer.Donc,avec Amazone, il y aura toujours un pourcentage de gens hors circuit, comme il y a un % de chomeurs incompressible.Pas avec notre reseau.Ou alors il faut reconnaitre qu'on fait une croix sur le couteux 4eme age,et autres handicapés.Ca ne m'etonnerait pas.....

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous que vous vendriez moins de médicaments OTC si leurs boîtes arboraient un packaging « neutre », c’est-à-dire plus scientifique et moins marketing ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK