Lutte contre les fraudes : sus aux faux arrêts de travail - 29/03/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
29/03/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Lutte contre les fraudes : sus aux faux arrêts de travail

L’Assurance maladie compte renforcer la lutte contre les fraudes des assurés et cible notamment les arrêts de travail.
Getty Images

Les fraudes des assurés se sont élevées à 91,1 M€ en 2023, contre 68,2 M€ en 2022, soit une augmentation de 33,6 % en un an, selon la Caisse nationale de l’assurance maladie (Cnam) qui a présenté le bilan de sa lutte contre les fraudes, le jeudi 28 mars 2024. La Cnam distingue trois types de fraudes :

- les fraudes aux droits à l’Assurance Maladie qui, en 2023, ont constitué un préjudice à hauteur de 27,5 M€ et concerné presque 9 000 dossiers (21,1 M€ en 2022) ;

- les fraudes aux prestations en nature, pour un peu moins de 2 000 dossiers en 2023, et un préjudice de 24,8 M€, soit plus du double que l’année précédente ;

- les fraudes aux prestations en espèces (rentes, indemnités journalières, pensions d’invalidité…), à savoir 38,7 M€ et presque 4 000 dossiers (+ 8 % par rapport à 2022).

Des kits de faux arrêts de travail sur internet

Les fraudes aux arrêts de travail recouvrent les faux avis d’arrêts de travail ou la transmission de faux bulletins de salaire, la falsification d’arrêts de travail prescrits, l’exercice d’une activité rémunérée non autorisée pendant l’arrêt, etc. En 2023, les faux arrêts de travail ont représenté un préjudice financier de 7,7 M€, contre 5 M€ en 2022, avec 1 700 dossiers de fraudes (1 000 en 2022). « L’Assurance maladie a constaté l’accroissement de fraudes avec « des kits clés en main » obtenus sur les réseaux sociaux (c’est-à-dire des arrêts falsifiés accompagnés de fausses attestations de salaire sur des revenus élevés), ainsi qu’un allongement de la durée de ces faux arrêts », est-il expliqué.

La Cnam renforce donc ses actions pour éviter les faux arrêts de travail. Elle compte ainsi sur une augmentation de l’usage de l’arrêt de travail électronique et la régulation des arrêts prescrits en téléconsultation prévue par la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2024 (LFSS). La lutte contre les trafics de faux arrêts de travail sera l’une des priorités des cyberenquêteurs. Enfin, la sécurisation des formulaires papier Cerfa va être augmentée. Ces formulaires vont être « incorruptibles et infalsifiables » selon le directeur général de la Cnam, Thomas Fatôme. Ils devraient être opérationnels d’ici la fin 2024.



Magali Clausener 

Les dernières réactions

  • 29/03/2024 à 10:44
    BREZHONEG
    alerter
    Personnellement ,en 45 ans ,je n'ai eu qu'un probleme,avec une preparatrice qui voulait que je lui reduise ses heures de tavail , alors qu'il se construisait de nombreux ppartements pour futurs clients à coté. Comme j'ai dit que j'allais avoir besoin d'elle,elle a suivi le conseil bien connu du syndicat (fraudeur en l'occurence) : ".fait toi arreter , i'peut pas te virer si t'es en arret ""Et la medecin a enfilé 3 fois 45 jours d'arret les uns derriere les autres . Si j'avais fini par dire oui,elle aurait été evidemment instantanement guerie.
    Un medecin qui s'est présenté comme medecin du travail m'a alors dit que j'etais obligé de la licencier.000.....mais ce n'etais pas un "vrai medecin du travail ,pas de la secu en tout cas,mais de la complementaire, ce qu'il m'a caché.......
  • 29/03/2024 à 11:54
    Zeb
    alerter
    Les arrêts de travail....
    Moi j'ai eu une employée en arrêt de travail longue durée pour "lombalgie"
    Fortuitement j'ai su que le WE elle faisait des randonnées en montagne, avec sac à dos.
    Puis j'ai eu un médecin de sécu à qui j'ai expliqué la chose et texto il ma dit que "un arrêt de travail ne concerne que le travail, pas le temps de repos, ainsi on peut avoir une lombalgie et ne pas pouvoir travailler et le WE faire de l’haltérophilie"
    Dingue !

  • 29/03/2024 à 16:19
    BREZHONEG
    alerter
    Reponse du medecin chez moi, quand je lui ai dit que toute l'histoire de maladie etait "bidon". "Oui, la France est genereuse".

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !