Livraison de médicaments : la start-up Livmed’s n’attaquera pas - 06/06/2023 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
06/06/2023 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Livraison de médicaments : la start-up Livmed’s n’attaquera pas

Le 11 mai dernier, l’audience opposant l’Ordre des pharmaciens à la start-up de livraison de médicaments à domicile Livmed’s a eu lieu. Lors de cette audience, l’Ordre des pharmaciens a choisi de se désister de la procédure en référé. Livmed’s ne contre-attaquera pas. Mais continue d’avancer.
Getty Images/iStockphoto

En pratique, l’Ordre des pharmaciens a donc décidé d’abandonner le dossier, mettant ainsi fin à l’affaire en référé afin d’accélérer la procédure au fond pour exercice illégal de la pharmacie. Talel Hakimi, fondateur et CEO de Livmed’s, se félicite de ce choix stratégique. « En raison de ce désistement, l’Ordre a été condamné aux dépens et à régler les frais prévus à l’article 700 du Code de procédure pénale ». L’Ordre doit rembourser à la start-up une partie de ses frais d’avocats et payer des frais de procédure.

Heureux de cette tournure, Talel Hakimi souhaite démentir « catégoriquement toute intention de porter plainte, à ce stade, pour procédure abusive contre l’Ordre des pharmaciens, même si nous ressentons un acharnement de la part du Conseil national (Cnop) qui ne comprend pas notre activité », concède-t-il.

En attendant l’audience au fond qui devrait avoir lieu dans les prochains mois, les deux fondateurs ont été reçus le 5 juin à l’Elysée pour « présenter aux équipes d’Emmanuel Macron une toute nouvelle fonctionnalité, qui permet aux patients de localiser gratuitement les médicaments dont ils ont besoin, dans des pharmacies partout en France ».



Anne-Charlotte Navarro

Les dernières réactions

  • 07/06/2023 à 08:18
    PIPO74
    alerter
    Cette affaire va partir en arnaque ... je suis persuadé que bizarrement seules les pharmacies qui travailleront avec Livmed’s auront le produit en stock !!!
  • 07/06/2023 à 09:49
    Marie Odile Marchal, Pharmacien titulaire
    alerter
    Le président est plus intéressé par les bobos qui veulent se faire livrer leurs médicaments (comme certains leur coke) que par les personnes âgées qui risquent de voir disparaitre leur pharmacie dans leur désert médical !!!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !