28/05/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Yves Rivoal

Nouvel épisode dans « l'affaire Levothyrox ». Une étude de bioéquivalence qui ne démontre pas la substituabilité des deux formules, des effets secondaires qui seraient liés à des différences de composition et de dosage en lévothyroxine sodique… Les conclusions du rapport d’expertise judiciaire que s’est procurée l’agence APMNews mettent en lumière un certain nombre de manquements de la part du laboratoire Merck KgaA dans « l’affaire » du Levothyrox. Les quatre experts mandatés par la justice indiquent en effet que si l'étude de bioéquivalence réalisée par le laboratoire pour la mise sur le marché de la nouvelle formule de son médicament était bien ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 28/05/2021 à 19:50
    edouriez
    alerter
    Il serait bon de connaître les Cv des rapporteurs: ce rapport me semble totalement consternant! Comme l'a rappelé l'ansm lors de la transition: "Les modalités de prise et de suivi sont inchangées hormis pour les patients à risque pour qui un suivi spécifique
    et un contrôle de l’équilibre thérapeutique est recommandé.
    • Il est rappelé que le Levothyrox® est un produit à marge thérapeutique étroite!"
    C'est un produit à marge thérapeutique étroite: donc il fallait faire un contrôle de la tsh et adapter la posologie: rien de neuf sous le soleil si ce n'est des prescripteurs qui n'ont pas fait le boulot!
    Ce problème n'est apparu qu'en France et nos experts nous expliquent qu'il y aurait des fautes, pourquoi ailleurs, elles n'ont pas existé avec le même produit?
    Encore un rapport inutile et qui va relancer un effet nocebo!
  • 28/05/2021 à 20:55
    Jarod
    alerter
    Il leur a fallu 4 ans pour conclure à une différence de bioeq sur une... MTE ! Ils doivent être fatigués il faut qu'ils se reposent !!!
  • 28/05/2021 à 22:46
    Bonjour
    alerter
    Le Moniteur – mars 2017 :

    « Le principal changement réside dans la suppression d’un excipient à effet notoire, le lactose, remplacé par le mannitol. »
    PRINCEPS INNOVANT !

    « Cette nouvelle formule apporte également une amélioration de la stabilité de la lévothyroxine. »
    ASMR V !!

    « La bioéquivalence entre l’« ancien » et le « nouveau » Lévothyrox a par ailleurs été démontrée. »
    MTE !!!
  • 29/05/2021 à 08:53
    Pr Raoul
    alerter
    OUI
  • 29/05/2021 à 08:59
    Pedophile
    alerter
    Penser au cannabis pour remplacer le levo
    les malades placebos.
  • 29/05/2021 à 16:48
    gjl
    alerter
    je prend le nouveau et depuis je suis pas bien et personne ne bouge il a fallu 1 ans pour trouvé le bon dosage et du jour au lendemain on change et on vous dit c'est la même posologie pourquoi avoir changé le prix? oui.
    On dit une baguette mais elle ne sont toutes pariels.
    pourtant signaler asm.
  • 30/05/2021 à 09:20
    Paquita
    alerter
    Venez juste trouver bien des réponses à l'association APLF
    Ce scandale cache tout simplement d'autres scandales
    L'ancienne formule de levothyrox au lactose est toujours fabriqué et commercialisé en Afrique
    Comment cacher cette information aux malades de France ?
  • 30/05/2021 à 23:02
    XEHEIOC
    alerter
    Titre incorrect. Ce produit est autorisé par l'ANSM et non par l'EMA. Merci de corriger.
  • 01/06/2021 à 09:56
    Collin, Pharmacien adjoint
    alerter
    @Xeheioc
    Il n'y a pas d'erreur, et l'explication est dans l'article.
    Anne-Hélène Collin, journaliste, docteure en pharmacie, Le Moniteur des pharmacies

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vos patients vous demandent-ils des autotests supervisés ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !