03/07/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Les pharmaciens affichent de nouveau un front uni face au gouvernement. Les présidents des deux syndicats représentatifs de la profession (FSPF et USPO), les instances représentatives des groupements (les présidents de Federgy, du CNGPO, de l’UDGPO) auxquelles s’est associé Lucien Bennatan, président de PHR, les étudiants via le président de l’ANEPF et le président de l’APR (pharmacies rurales), ont adressé ce mardi 3 juillet une lettre ouverte au Premier ministre. Les signataires lui rappellent ainsi les obligations du gouvernement, à savoir faire paraître dans les tout prochains jours le très attendu décret permettant aux pharmacies d’officine de proposer des « ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 04/07/2018 à 09:35
    cf
    alerter
    Un front syndical pour la Pub et la guerre commerciale des services entre officines ,puisque les soldes médicamenteuses n'ont pas suffit à réduire le réseau....
    Avec , selon l'Ordre, en moyenne , 2,5 pharmaciens diplômés (titulaire+assistant) par officine , on se demande avec les amplitudes horaires des pharmacies, qui va assurer toutes ces missions, tout en surveillant les délivrances au comptoir..sauf à relever les quotas obligatoires d'assistant..
  • 04/07/2018 à 11:34
    ancien pharmacien
    alerter
    la pharmacie est devenue comme le grand bazar, service
    gratuit , mission de la sante demandé par les services de l 'ETAT tout à 1 euro ETC...
    merci
  • 04/07/2018 à 11:34
    ancien pharmacien
    alerter
    la pharmacie est devenue comme le grand bazar, service
    gratuit , mission de la sante demandé par les services de l 'ETAT tout à 1 euro ETC...
    merci
  • 05/07/2018 à 14:57
    BREZHONEG
    alerter
    Toutes ces missions du futur qui n'attendent que le bon vouloir de notre reseau, n''est ce pas merveilleux et coherent avec l'evolution de nos effectifs? Bon, avec 10 400 officines disparues, ça sera moins faisable. Ou alors les enarques se sont aperçu de leur erreur,et vont accepter,sous la pression (de la Profession Unie), environ 1 milliemme d'augmentation du budget de la Secu (ça suffirait) pour redonner de l'oxygene a notre economie,
    Mais on peut aussi assister à une arnaque enorme: du style "il ne faut surtout pas donner ça aux pharmaciens,il faut creer de nouvelles entreprises et de nouveaux emplois avec" . Soit vigilante,Profession Unie.
  • 05/07/2018 à 15:14
    cf
    alerter
    Avec , selon l'Ordre, en moyenne , 2,5 pharmaciens diplômés (titulaire+assistant) par officine , on se demande avec les amplitudes horaires des pharmacies, qui va assurer toutes ces missions, tout en surveillant les délivrances au comptoir..sauf à relever les quotas obligatoires d'assistant..Il est vrai que ces réformes sont initiées par les grandes officines dont le nombre d'assistant obligatoire est basé sur le chiffre de la para (et donc sous employés)...Alors vive les services (gratuits?) en plus des soldes médicamenteuses, des photographies de grain de beauté, du merchandising (un conseil =3 médicaments) , les ventes associées, la livraison à domicile, le drive,les promotions la Pub des groupements à la télé qui démontre combien est ringarde le petite pharmacie de proximité... .,...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Constatez-vous un impact du mouvement des Gilets jaunes sur votre activité économique ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK