22/01/2008 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Selon le ministère de la Santé, le gouvernement s'apprête à relever progressivement le numerus clausus des pharmaciens, médecins et chirurgiens-dentistes. Les effectifs des étudiants en deuxième année d'études médicales passeraient de 3 000 à 3 300 en quatre ans pour les pharmaciens, de 7 100 à 8 000 en quatre ans pour les médecins et de 1 000 à 1 300 en cinq ans pour les chirurgiens-dentistes. Plusieurs associations médicales protestent, craignant « une aggravation de la dégradation des conditions de formation des futurs médecins ». Elles estiment qu'« une telle augmentation ne se justifie sur aucun critère objectif » ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !