La crésomycine : une nouvelle arme contre l’antibiorésistance ? - 21/02/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
21/02/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

La crésomycine : une nouvelle arme contre l’antibiorésistance ?

En Europe, 35 000 décès par an sont dus à l’antibiorésistance. Les chercheurs de Harvard viennent de mettre au point un antibiotique permettant de lutter contre des souches bactériennes très résistantes.
Getty Images

Présenté dans la revue Science, un nouvel antibiotique entièrement synthétique a été mis au point par des chercheurs d’Harvard. Il permettrait de lutter contre le phénomène d’antibiorésistance et, selon les auteurs, de « gagner la guerre contre les superbactéries ». Il se révélerait notamment très efficace sur Staphylococcus aureus, Escherichia coli et Pseudomonas aeruginosa.

Alerte de l’OMS sur la résistance de Staphylococcus aureus, Escherichia coli

En 2022, l’organisation mondiale de la santé (OMS) avait alerté sur la nécessité de trouver rapidement de nouveaux antibiotiques. Les infections sanguines dues à des souches résistantes à la bactérie Escherichia coli avaient, en effet, bondi de 15 % entre 2017 et 2022. L’OMS notait également que : « plus de 20 % des isolats d’E. Coli – l’agent pathogène le plus courant dans les infections des voies urinaires – étaient résistants à la fois aux médicaments de première intention (ampicilline et cotrimoxazole) et au traitement de deuxième intention (fluoroquinolones). » En outre, les niveaux médians du taux de résistance aux antimicrobiens (RAM) étaient de 35 % pour Staphylococcus aureus résistant à la méticilline. Cette bactérie peut occasionner de nombreux types d’infections : pulmonaires et osseuses ou encore des septicémies.

La France grosse consommatrice d’antibiotiques

Selon les données de la surveillance ESAC-Net, la France reste le quatrième pays à consommer le plus d’antibiotiques en Europe. « Pendant longtemps, la majorité des cas de résistance était détectée à l’hôpital. Cependant le phénomène prend de plus en plus d’ampleur en ville, au détour d’antibiothérapies apparemment anodines. », note l’Inserm. Pour préserver l’efficacité des antibiotiques, l’idéal reste d’en limiter l’usage.



Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !