Inflation : quel impact sur le chiffre d'affaires des officines ? - 22/09/2022 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
22/09/2022 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

François Pouzaud

Le chiffre d’affaires (hors TVA 0%, tests antigéniques, vaccins anti-Covid-19…) du réseau des officines françaises a atteint 41 Mds €, en cumul annuel mobile à fin août 2022, selon l'atelier numérique de la rentrée du Gers Data. Soit une progression de près de 14 % par rapport à la même période de 2020 (36 Mds €). Sur les huit premiers mois de l'année 2022, le CA est en hausse de 9 % par rapport à la même période de l'année précédente. 80 % de l’activité sont toujours liés à l’ordonnance et au médicament remboursable et 20 % au conseil (hors prescription). Mais, à l’intérieur même du CA ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 23/09/2022 à 10:51
    Jeum37
    alerter
    Arrêtez de parler de croissance du chiffre d’affaires par les médicaments remboursables ! Ce n’est pas une bonne nouvelle, au contraire ! Ce sont les médicaments chers qui croissent et ils apportent du chiffre d’affaires avec une marge à zéro (merci chers syndicats d’avoir signé pour ce scandale, attestant ainsi que notre acte n’a aucune valeur ajoutée concernant la délivrance de ces produits…). Et ce n’est pas le chiffre d’affaires qui permet de payer vos factures et salaires mais bien la marge !
    De même, les comparaisons avec les années Covid me paraissent peu informatives (vendre plus de produits que pendant les confinements, ce n’est pas un exploit…).
    Bon courage à tous !
  • 23/09/2022 à 12:07
    BREZHONEG
    alerter
    Tout à fait d'accord,Jeum37. D'ailleurs ,quelle influence pourrait avoir l'inflation sur des prix déconectés de la realité puisque fixés par le CEPS (sur proposition de la Secu), qui ne les fait varier qu'à la baisse quand il les bouge?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Constatez-vous plus de rejets de factures de médicaments chers ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !