Infirmiers libéraux : comment compenser les pertes liées à la vaccination en pharmacie ? - 20/03/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
20/03/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Infirmiers libéraux : comment compenser les pertes liées à la vaccination en pharmacie ?

Getty Images

Les infirmiers diplômés d’Etat libéraux (IDEL) sont en colère. Une situation relayée par leur syndicat majoritaire, la Fédération nationale des infirmiers (FNI), qui tenait une conférence de presse lundi 18 mars. Dans une lettre ouverte au président de la République et publiée dans la presse régionale le lendemain, la FNI interpelle sur « le malaise profond qui anime la profession depuis plusieurs semaines ». Emmanuel Macron avait salué l’implication des IDEL lors de la crise du Covid-19 avec une promesse de reconnaissance non honorée à ce jour. Le syndicat exige l’ouverture urgente de négociations conventionnelles, faute de quoi il s’engagerait dans des « actions de contestation de grande ampleur ».

Pour obtenir une meilleure reconnaissance de la profession d’IDEL, la FNI demande notamment la création d’une consultation infirmière prévaccinale. Ceci pour compenser le manque à gagner lié au temps passé à expliquer l’intérêt de la vaccination et à prescrire des vaccins au domicile alors que finalement, c’est à l’officine que la personne est vaccinée. Un phénomène suffisamment important pour que 9 adhérents sur 10 interrogés par la FNI en fin d’année dernière considèrent le pharmacien de leur secteur comme un concurrent.

Autre demande du syndicat : la parution rapide des textes instituant le statut d’infirmier référent. « Il s’inscrirait dans le triptyque du soin de ville avec le médecin traitant et le pharmacien correspondant », rappelle Daniel Guillerm, président de la FNI. Le fait que ce statut ait été adopté dans la loi de décembre 2023 portée par le député Frédéric Valletoux, devenu depuis ministre délégué chargé de la Santé et de la Prévention renforce la confiance dans l’aboutissement de cette demande.

Les infirmiers demandent également une revalorisation de la lettre clé AMI, bloquée depuis 2009 et une meilleure rémunération des prises en charges complexes à domicile, en particulier des patients âgés de plus de 75 ans et en perte d’autonomie. Derrière ces revendications, se joue aussi l’attractivité de la profession infirmière, souligne la FNI.

Une journée de mobilisation et de grève des IDEL est prévue mardi 26 mars 2024.



Matthieu Vandendriessche

Les dernières réactions

  • 22/03/2024 à 11:48
    cat50
    alerter
    Rien n'empêche l' infirmière de vacciner à domicile. Je ne comprends pas où est le problème.
  • 23/03/2024 à 17:52
    BREZHONEG
    alerter
    Pour aller vacciner à domicile ,il faut que le vaccin y soit aussi.Mais quand le patient va à la phie le chercher, on lui dit "vous savez,on peut vous le faire aussi,nous"......D'où les pertes d'actes des IDEL.
    Alors que les Prof.Medicales sont toutes agressées par la Secu,nous devons eviter les pieges du Gouvernement pour nous diviser,les missions qui nous mettent en concurence,etc...
  • 25/03/2024 à 09:16
    cat50
    alerter
    Si je vois que c'est l'infirmière qui a prescrit, il ne me viendra pas à l'idée de proposer la vaccination; d'autant que les personnes visitées par ces professionnels viennent rarement à l'officine.
  • 25/03/2024 à 15:26
    Jean Coutu
    alerter
    Comme Cat 50 si c'est l'Idel qui prescrit, on délivre. L'objectif est d'atteindre une cible plus large. J'ai tout de même un souci avec "le temps passé à expliquer l'intérêt de la vaccination " Dans mon secteur, 4 IDEL sur 5 ont véhiculé des propos borderline sur la vaccination grippe et la vaccination Covid. Et elles-mêmes ne se sont faites vacciner contre la Covid que pour pouvoir partir en vacances... Peut on être antivax et vouloir toucher des sous en vaccinant. Depuis que c'est autorisé, nous n'avons eu qu'une prescription d'IDEL.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !