03/05/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
piqûre, malade, infirmier, lit, perfusion, transfusion DR

Le dernier projet de décret sur les compétences des infirmiers en pratique avancée (IPA), présenté le 24 avril dernier aux organisations professionnelles, ne satisfait toujours pas les syndicats des infirmiers. Le CNI (Coordination nationale infirmière) dénonce ainsi « le pouvoir des lobbys médicaux au détriment de la reconnaissance de l’expertise infirmière mais aussi et surtout de l’intérêt des usagers ». Pour le syndicat, « les nouveaux textes proposés enfermeraient l’infirmier exerçant en pratique avancée » qui agirait dans « le cadre de protocoles d’organisation précisant les règles de collaboration entre le médecin et lui. Outre l’évidente négation de l’expertise infirmière, il s’agit d’un frein majeur à l’exercice au regard de la problématique de désertification médicale croissante que connaît notre pays ». 
En outre, le nouveau projet de texte a supprimé la santé mentale des domaines pris en charge par les IPA. Ces domaines seraient l’oncologie, les maladies rénales chroniques, la dialyse, la transplantation rénale, les pathologies chroniques stabilisées, la prévention et les polypathologies courantes en soins primaires. Le Collège de médecine générale a donc été entendu, puisque la prévention et les polypathologies courantes en soins primaires ont été intégrées au décret. Dans ces différents champs d’intervention, l’IPA pourrait conduire un entretien avec le patient, retracer ses antécédents, prescrire des examens, et même renouveler ou adapter des prescriptions… Autre point relevé par Philippe Tisserand, président de la Fédération nationale des infirmiers (FNI), dans un article publié sur EspaceInfirmier.fr, la chimiothérapie orale serait réservée aux IPA. 






Magali Clausener

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?



Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK