05/03/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
bendelettes, diabète DR

Face à l’absence de règlement des litiges entre pharmaciens et caisses primaires d’assurance maladie (CPAM), liés aux recouvrements parfois très bureaucratiques des indus, les syndicats ne décolèrent pas. Un nouveau coup de tonnerre a raisonné en région Auvergne Rhône-Alpes, suite à de nouvelles récupérations d’indus sur des bandelettes pour lecteurs de glycémie délivrées à des patients diabétiques non insulinodépendants, sur des grands conditionnements et des médicaments chers. 

Les pharmaciens adhérents au syndicat USPO (Union des syndicats de pharmaciens d’officine) de cette région ont suspendu leur participation à toutes les instances paritaires « en raison du harcèlement des caisses sur des opérations de récupération d’indus généralisées sur toute la région », annonce Gilles Bonnefond, président de l’USPO. « Nous allons maintenant interpeller les associations de patients, notamment celles de patients diabétiques, pour les prévenir que les pharmacies ne pourront plus avancer ces produits gratuitement et procéder au tiers-payant, voire les fournir, ce qui est contraire à la continuité des soins prévue dans l’avenant n°11 », ajoute-t-il.

Le problème des indus avait déjà été soulevé par les syndicats nationaux au 1er semestre 2018, ceux-ci obtenant la mise en place d’une première réunion d’un groupe de travail à la Caisse nationale de l’Assurance maladie. Mais depuis, plus rien, au grand désarroi de Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) : « Nous sommes toujours dans l’attente d’une solution collective avec l’instauration de règles nationales de traitement des indus qui s’appliquent à toutes les CPAM », explique-t-il.






François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 06/03/2019 à 10:12
    Laurent M
    alerter
    pourquoi récupérer les indus auprès des pharmaciens ????. le pharmacien prévient son patient que le remboursement se fait a hauteur de deux cents bandelettes. ensuite si la caisse constate un dépassement elle réclame l argent auprès de l assuré .
  • 06/03/2019 à 10:12
    Laurent M
    alerter
    pourquoi récupérer les indus auprès des pharmaciens ????. le pharmacien prévient son patient que le remboursement se fait a hauteur de deux cents bandelettes. ensuite si la caisse constate un dépassement elle réclame l argent auprès de l assuré .
  • 06/03/2019 à 14:52
    BREZHONEG
    alerter
    Si les cpam ont du temps a^perde, elles peuvent relire la circulaire Revel qui nous a garanti (une fois de plus) qu'on ne nous rejetterait plus de dossier fai tavec une carte Vitale ,quelque soit le probleme (où nous ne sommes pour rien, en general).Parce qu'elles continuent comme si leur patron n'existait pas.Pareil pour l'indemnité pour paiement tardif (loi competitivité emploi).Madame la Caisse Primaire n'est pas au courant.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Comprenez-vous que les pharmaciens de la grande distribution souhaitent que l’Ordre crée un collège des salariés de la distribution ?




Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK