Hausse des salaires : année blanche en 2024 - 10/06/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
10/06/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Hausse des salaires : année blanche en 2024

Bien que la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) ait décidé de signer l'avenant économique à la convention pharmaceutique suite aux dernières propositions de la Caisse nationale de l’Assurance maladie (Cnam), les négociations sur la valeur du point, suspendues à cet accord, restent... au point mort. Faute de majorité au sein de son syndicat, Philippe Besset, le président de la FSPF, « n’a pas demandé de mandat pour négocier une augmentation de la valeur du point ». 
Getty Images

En fin d’année 2023, Philippe Denry, vice-président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), en charge des négociations salariales, avait suspendu la poursuite des négociations salariales avec les représentants des syndicats de salariés, jusqu’à la signature éventuelle de l'avenant économique à la convention nationale pharmaceutique en cours de négociation à cette date avec la Caisse nationale de l'Assurance Maladie (Cnam).

Bloqués dans cette situation depuis plusieurs mois, les représentants des syndicats de salariés, - CGT, CFE-CGC, FO et CFDT -, avaient le 3 juin dernier, à l’issue d'une quatrième séance de négociation stérile, mis un terme à l’ensemble des négociations de la branche, dont celles sur la revalorisation des coefficients et sur la prévoyance, en signe de protestation : « Nous ne signerons plus aucun texte en l’absence de proposition salariale décente des représentants des employeurs. Faute d’une telle proposition, la prochaine réunion du 17 juin ne se tiendra pas », prévenaient Olivier Clarhaut et David Brousseau, les représentants Force Ouvrière (FO) le 6 juin. Le 8 juin 2024, lors du congrès de la FSPF (Deauville, 8 et 9 juin 2024), Philippe Besset a déclaré : « Je n’ai pas demandé de mandat à mon Assemblée générale. J’ai préféré concentrer le propos sur l'avenant économique de la convention pharmaceutique. Cette question sur la hausse des salaires pourra être inscrite à l’ordre du jour de la prochaine consultation des membres du syndicat début septembre. Même si les demandes des salariés sont légitimes, il faut comprendre que les augmentations d’honoraires négociées avec l’Assurance maladie ne s’appliqueront qu’en février 2025. Nous nous dirigeons vers une année blanche pour l’augmentation de la valeur du point », conclut-il.



Anne-Charlotte Navarro

Les dernières réactions

  • 10/06/2024 à 17:51
    x
    alerter
    Ben voyons !!!
  • 10/06/2024 à 19:47
    fauvette
    alerter
    Quand il s’agit de signer n’importe quoi il signe pour l’augmentation des salaires comme par hasard il n’y a plus personne?! A un moment il faut arrêter de se plaindre de ne pas trouver de salariés en officine et en même temps de les sous payer à la grille c’est d’une hypocrisie et d’un ridicule alors arrêter de brailler dans le vide.
  • 11/06/2024 à 10:12
    ShiM_RoX
    alerter
    C'est bizarre il me semble me souvenir avoir lu a plusieurs reprise que la FSPF demandé une meilleure convention pour notamment rémunérer au mieux les équipes.

    Donc les négociation salariales ont été reporter 4 fois sous prétexte d'attendre la signature de la convention...
    Maintenant que c'est signé on a un refus de demande de mandat et avec clairement une excuse de : le premier changement de convention n'arriverons que début février 2025.

    Du coup a quoi devons nous nous attendre ?
    un refus de négociations avant minimum un an ?
    Plus 6 mois d'attente pour l'avenant au JO ?

    Parce que le dernier accord date de Juillet 2023
    c'est pas 1 anné blanche que l'on va avoir mais 2
    le SMIC a été revalorisé deux fois depuis , plus la futur revalorisation de Janvier qui arrive, on va se retrouver avec 6 % de retard en fin d'année
    Et des BAC +2 qui vont arrivé sur le marcher fin été avec un grille à 39.90e brut au dessus du SMIC, PITOYABLE
    Et ensuite ca pleure qu'on trouve personne, que les place sont vide dans les fac, que les annonce d'embauche n'ont aucune candidature.

    Les syndicats salariés parlaient récemment commencer à songer à un grève va falloir arrêter de songer et commencer à agir


  • 11/06/2024 à 10:52
    JMM
    alerter
    Informations pour les salariés sur l'état de la profession : si les generiqueurs baissent leurs remises, 10 % des pharmacies vont faire faillite et 30 % auront des difficultés financières....et avec la vente de Biogaran, qui maintenait artificiellement les remises hautes piur acheter des parts de marché, la baisse est quasi programmée ...Alors attendez que la profession se reorganise ( fermeteure de 4000 pharmacies supplémentaires) ou réorientez votre carrière vers la grande distribution ou Amazon..
    CQFD ( pour imiter les multi comptes qui ne fond que du copie collé)
  • 11/06/2024 à 17:05
    x
    alerter
    Ils été bien content qu on descende dans la rue avec eux!!!ecoeurant
  • 12/06/2024 à 15:56
    JMM
    alerter
    Parce que tu es allé manifester pour être augmenté ? Alors que justement, cette grève historique a eu lieu parce que la profession n'a plus d'argent et est en train de crever ....

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Lors de la grève des pharmacies du 30 mai, avez-vous manifesté dans les cortèges ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !