Généralisation de la vaccination en pharmacie : la première réunion de négociation entre les syndicats et l’Assurance maladie s’est grippée - 25/01/2019 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
25/01/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Généralisation de la vaccination en pharmacie : la première réunion de négociation entre les syndicats et l’Assurance maladie s’est grippée

seringue, aiguille, piqûre, vaccin Piaxabay

Dans la cadre de la généralisation de la vaccination antigrippale en officine, prévue par la loi de financement de la Sécurité sociale, qui entrera en vigueur lors de la campagne vaccinale 2019-2020, les syndicats pharmaceutiques et Nicolas Revel, directeur de la Caisse nationale de l’assurance maladie (Cnam), se sont rencontrés jeudi 24, janvier pour une première séance de négociation tarifaire. 
Prenant désormais le relais des agences régionales de santé, « la Cnam propose de reprendre les tarifs actuellement en vigueur dans les quatre régions expérimentatrices », indique Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). Ces tarifs, rappelons-le, sont de 4,50 € par personne éligible vaccinée bénéficiant d’une prescription médicale et de 6,30 € par personne éligible vaccinée bénéficiant d’un bon de prise en charge sécurité sociale. Mais, « le tarif de 6,30 € n’est pas acceptable si le pharmacien doit rester, comme dans l’expérimentation, 15 minutes avec le patient, ce délai étant incompatible avec les contraintes de l’officine », réagit Philippe Gaertner à l’annonce de cette proposition, demandant à Nicolas Revel de supprimer ce tarif. 
« S’il est maintenu, il faudra tenir compte de ce temps complémentaire dans la tarification », ajoute le président de la FSPF qui demande, en plus, une indemnité de coordination car il faudra bien informer le médecin de la vaccination des patients. 

La négociation devra aller vite car le rétro-planning est serré. « La Direction générale de la santé doit rédiger et publier un arrêté précisant les conditions de réalisation de cette vaccination au plus tard fin mars », explique Philippe Gaertner.



François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 26/01/2019 à 10:38
    BREZHONEG
    alerter
    et pour suivre l'inflation, ça sera indexé sur quoi?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !