28/01/2019 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Myriem Lahidely

Alors que la justice lui a interdit d'ouvrir le lundi, Christine Monino-Clot, titulaire de la Grande Pharmacie à Castres (enseigne Mediprix) dans le Tarn, tente un ultime recours. Elle vient d'engager une démarche pour faire abroger l'arrêté préfectoral de 1973 qui empêche les pharmacies de la ville de travailler ce jour-là (hors tour de garde, soit 3 pharmacies pour 45 000 habitants). « Ce texte ne peut être attaqué directement, seul le préfet peut décider de le casser, c'est ce que nous lui avons demandé par courrier », résume cette pharmacienne qui a confié son dossier à une avocate de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avez-vous ou allez-vous participer au Grand débat national ?



Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK