29/04/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Anne-Hélène Collin

La réforme de l’accès aux études de santé ne se fait décidément pas sans heurts. Le Conseil d’Etat a suspendu, par ordonnance du 28 avril, l'arrêté fixant le nombre d’étudiants de première année commune aux études de santé (Paces, ancienne réforme) autorisés à poursuivre leurs études en médecine, odontologie, pharmacie et maïeutique à la rentrée universitaire 2021-2022. « Le Conseil d’Etat a été saisi par des étudiants issus de la réforme et leurs parents qui estiment que le respect d’égalité n’est pas garanti et qu’un trop grand nombre de places en Paces est accordé », explique Adrien Cazes, vice-président en charge de l'Enseignement supérieur ...



Cette page est réservée aux membres du site Le Moniteur des pharmacies.fr

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?
Inscrivez-vous, c’est gratuit !


Se créer un compte

Les dernières réactions

  • 01/05/2021 à 09:32
    Phil34
    alerter
    Alors qu’il était si facile d’augmenter le numerus clausus dans l’ancien système et de simplifier les passerelles déjà existantes, le gouvernement a préféré réformer pour une usine à gaz dans laquelle les étudiants vraiment motivés pour les études médicales se retrouvent noyés dans une foule de « première année » qui font du droit ou des maths en option licence... mais le but final n’est pas d’ augmenter le NC ni d’améliorer le système de santé, c’est vrai que ça coûte trop cher ! LOL

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Délivrez-vous les vaccins anti-Covid-19 à ARNm sous forme de seringues individuelles préremplies aux médecins, infirmiers… ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK