21/11/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
archives, reliures, loi, juges, livres, avocats, santé Witwiccan/Pixabay

« Le projet de texte de la future loi Santé sera présenté au Conseil d’Etat avant la fin de l’année puis en conseil des ministres fin janvier et voté au parlement avant la fin du premier trimestre 2019 », a annoncé Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (Uspo) en conférence de presse, mardi 20 novembre. 

Dix chantiers sont inscrits dans cette loi (parmi lesquels la structuration territoriale des soins de proximité, la régulation des soins non programmés, le numérique, la réforme du financement, l’adaptation des formations aux enjeux de santé…) regroupant 70 projets et sous-projets. 
Au travers de la réforme de la rémunération et du métier portée par l’avenant n° 11 à la convention pharmaceutique, le président de l’Uspo rappelle que la profession a su anticiper le virage organisationnel du système de soins et invite tous les pharmaciens à rentrer dans les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) et s’investir dans la coordination des soins, afin de ne pas laisser les groupements hospitaliers de territoire (GHT) faire le travail à leur place. Tel est le message qu’ils pourront  également découvrir dans une courte vidéo de l’Uspo expliquant la réforme en 10 minutes sur YouTube.

 






François Pouzaud

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Le signalement des violences intrafamiliales via les pharmacies est-il une bonne mesure ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK