Fraudes : le Premier ministre stigmatise-t-il trop les soignants ?  - 22/03/2024 - Actu - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
22/03/2024 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Fraudes : le Premier ministre stigmatise-t-il trop les soignants ? 

Getty Images

Lors du point hebdomadaire avec ses adhérents, Philippe Besset, le président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), a réagi aux propos du Premier ministre, Gabriel Attal lors de la présentation du plan de lutte contre les fraudes sociales, fiscales et douanières. « Ma première réaction, c'est de rappeler que les pharmaciens d'officine seront de plus en plus engagés dans cette lutte contre la fraude pour permettre aux comptes sociaux de redevenir soutenables. Ceci étant dit, je trouve que le Premier ministre a été stigmatisant en affirmant que les professionnels de santé étaient à l’origine des trois quarts des fraudes. Je rappelle que la fraude des professionnels de santé est la plus facile à observer, et que beaucoup sont en fait des indus provoqués par de mauvaises manipulations ou par les algorithmes de détection de l’Assurance maladie. Indus qui doivent être traités de façon différente, avec des procédures contradictoires à observer. Nous avons d’ailleurs demandé à l’Assurance maladie de travailler sur ce sujet. », confie Philippe Besset.

La lutte contre la fraude doit être revalorisée

Après ce propos préliminaire, le président de la FSPF a rappelé que les pharmaciens d'officine savaient être intransigeants en la matière. « Lorsque des confrères fraudent de manière avérée, les commissions paritaires savent faire la part des choses et prononcent des sanctions pouvant aller jusqu'à plusieurs années de déconventionnement », a-t-il expliqué. Philippe Besset a également évoqué le sujet avec Thomas Fatôme lors de la bilatérale de mardi dernier avec l’Assurance maladie. « Je vais réserver l'intégralité de la teneur de la discussion à mon assemblée générale de mardi, mais je lui ai indiqué que si nous étions en capacité d'intensifier notre lutte contre la fraude et le mésusage, cet engagement devait être conditionné à une juste revalorisation de nos honoraires. Il est d’ailleurs probable que si nous arrivons à obtenir un accord avec l’Assurance maladie dans les négociations conventionnelles en cours, ce sera autour de ce deal-là », a conclu le président de la FSPF.



Yves Rivoal

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !