09/03/2021 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Marianne Maugez

Déjà accusé d’être néfaste pour la vie marine l’octocrylène, filtre UV largement répandu dans les produits cosmétiques, est à nouveau sous le feu des projecteurs. Selon une étude publiée ce lundi 8 mars dans la revue américaine Chemical Research in Toxicology, l’octocrylène se dégrade naturellement en benzophénone, composé possiblement perturbateur endocrinien et cancérigène. Les auteurs de l’étude, des chercheurs américains et français, demandent donc à réévaluer la sécurité sanitaire des produits incriminés.Pour Céline Couteau, docteur en pharmacie spécialiste en cosmétologie, enseignante en chimie de la formulation à l’université de Nantes (Loire-Atlantique), « il est important de relativiser l’information. Il ne faut ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !