30/03/2018 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
questionnaire, sondage, avenir, pharmacie Pixabay/Tumisu

La deuxième édition de l’étude Avenir Pharmacie*, présentée le 29 mars 2018, en avant- première pour le salon PharmagoraPlus qui se déroulera les 7 et 8 avril prochains s’est intéressée à l’expérience patient en pharmacie. Une valeur forte crève l'écran : l’extrême capital confiance, y compris en situation d’urgence. Les patients ont de fait de grosses attentes sur les services que peuvent leur rendre les pharmaciens.

Les médicaments
- 82 % des patients seraient favorables à ce que les pharmaciens soient autorisés à délivrer, en cas d’urgence certains médicaments nécessitant notamment une prescription médicale. Ils rejoignent en cela les titulaires qui, de leur côté, sont « pour » à 94 %.
- 74 % des patients sont favorables à la prescription de médicaments remboursés par le pharmacien pour les maladies bénignes. Evidemment les pharmaciens sont en phase avec cette envie à 92 %.

Le renouvellement des ordonnances
74 % des visiteurs de pharmacies sont favorables à l’autorisation pour le pharmacien d’effectuer le suivi et de renouveler les ordonnances lors de pathologies chroniques (diabète, hypertension artérielle).

Les services
- 89 % des patients seraient favorables au remboursement par la Sécurité sociale ou les complémentaires santé de la livraison à domicile pour un patient qui a du mal à se déplacer et 85 % à la mise en pilulier.
- Une majorité des patients (69 %) est intéressée par un rôle plus actif du pharmacien dans la gestion de leur calendrier vaccinal et 67 % sont favorables à l’idée de se faire vacciner pour des rappels (diphtérie, tétanos, poliomyélite) à la pharmacie.
- Le dépistage suscite également l’adhésion du public avec une opinion favorable allant de 59 % pour le VIH à 79 % pour le cholestérol. 56 % des personnes interrogées déclarent même être prêtes à payer 15 euros si ces dépistages sont réalisés en moins de 30 minutes.
- Les patients sont en revanche plus réfractaires (46 %) pour prendre rendez-vous avec un médecin en téléconsultation, par exemple dans une cabine de télémédecine en pharmacie. Alors même que les titulaires marquent un intérêt réel (73 %) pour la mesure.

Les entretiens
76 % des personnes se déclarent même intéressées par des entretiens spécialisés avec un pharmacien avant de se rendre aux urgences hospitalières.
Sans aller jusque là, 78 % des titulaires sont bel et bien prêts à mettre en œuvre les bilans de médication.

* Enquête Satispharma-Opinion way réalisée auprès de pharmaciens d’officines et de patients à travers toute la France (414 titulaires et 1001 patients représentatifs) entre le 21 février et le 6 mars 2018.

 






Les dernières réactions

  • 30/03/2018 à 16:40
    BREZHONEG
    alerter
    Justement,dans les Echos (visible sur les echos.fr) ,excellent article de Frederic Bizard 'la Pharmacie liberale tuée par la gratuité " ....et les honoraires pour des services de peu de valeur. Tres interessant !!!
  • 31/03/2018 à 06:55
    MAURICE
    alerter
    Je l'ai également lu et j'ai été surpris de l'objectivité des Echos, journal que j'avais abandonné, du fait de son acharnement à casser du pharmacien.
  • 01/04/2018 à 13:20

    alerter
    Le pharmacien a déjà le droit de délivrer des médicaments de prescription en l'absence d'ordonnance en cas d'urgence ! C'est dans le CSP : "en cas d'urgence et dans l'intérêt du patient"

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Envisagez-vous de développer une activité de télémédecine dans votre pharmacie ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK