14/03/2020 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
paracétamol, anti inflammtaoires, fièvre, covid-19, santé, médecine DR

Sur tous les fronts depuis que le Covid-19 se propage sur le territoire français, le docteur en médecine et ministre de la Santé Olivier Véran a rappelé ce samedi 14 mars sur Twitter que la prise d'anti-inflammatoires (ibuprofène, cortisone, etc.) pourrait être un facteur d'aggravation de l’infection.

« En cas de fièvre, prenez du paracétamol, conseille le ministre. Si vous êtes déjà sous anti-inflammatoires ou en cas de doute, demandez conseil à votre médecin. »

Une recommandation déjà bien connue des officinaux. En avril 2019, dans un point d'information, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a rappelé aux patients et professionnels de santé qu’il faut privilégier l’utilisation du paracétamol en cas de douleur et/ou de fièvre, notamment dans un contexte d’infection courante comme une angine, une rhinopharyngite, une otite, une toux, une infection pulmonaire, une lésion cutanée ou la varicelle, en particulier en automédication.






Les dernières réactions

  • 14/03/2020 à 13:45
    roller33
    alerter
    LOL ! Rien de nouveau sous le soleil, Il y a déjà un mois que j'ai mis en garde tout mon entourage, mes voisins , les professionnels que j'ai eu à côtoyer ( opticien, garagiste, coiffeur .... ) et je m'étonnais tous les jours qu'on ne fasse aucune recommandation à ce sujet dans les médias. J'ai même failli téléphoner à LCI hier lors d'une émission interactive avec le Dr kirerzek qui intervient sur leur antenne afin d'appeler à une sensibilisation du grand public, sachant le fort taux d'utilisation de l'ibuprofène. J'ai lâché l'affaire de peur qu'on me prenne pour une hurluberlue....
  • 14/03/2020 à 17:26
    Lewistylo
    alerter
    Ça c'est pas nouveau ! Du moins pour les pharmaciens
  • 14/03/2020 à 17:50
    Fleur
    alerter
    C'est toujours bon de le rappeler !
    Cette information rappelle aussi que les complications peuvent survenir même quand les AINS sont associés à des antibiotiques.
    Par contre, elle ne fait pas mention de la cortisone.
  • 14/03/2020 à 18:03
    roller33
    alerter
    Je suis atterrée car ,à cause de ce défaut d'information sur toutes les chaînes de télévision, 4 jeunes gens d'une vingtaine d'année sont en réanimation à Toulouse. J'espère une issue favorable pour eux...
  • 15/03/2020 à 09:02

    alerter
    Donc on ne donne pas d'ibuprofène et on laisse les patients convulser si le paracetamol seul ne suffit pas?
  • 15/03/2020 à 09:45
    roller33
    alerter
    Les convulsions concernent surtout les enfants. Quand ils ont la varicelle, l'ibuprofène étant contre-indiqué, si le paracétamol ne suffit pas on appelle le 15 ou on va aux urgences. Et bien là, c'est pareil, on respecte les précautions d'emploi surtout en automédication ( en plus, ici les enfants sont asymptomatiques ).

    Il faut aussi rappeler que la fièvre ( 38,5°C ) est un mécanisme de défense et qu'il n'est pas toujours recommandé de vouloir à tout prix la faire baisser si on n'est pas un sujet à risque cardiaque ou pulmonaire tant qu'elle n'est pas très élevée ( bien sûr il ne faut pas atteindre 41°C ! ).
    Nous sommes là pour éduquer les patients à la bonne utilisation des médicaments et répéter à chaque délivrance en automédication les posologies ( unité de prise et fréquence de renouvellement sur 24 h ) : à plusieurs reprises, lors de ces rappels, des jeunes gens m'ont dit prendre 2 g de paracétamol par prise pour "aller plus vite"....
  • 15/03/2020 à 13:51
    tnttnt
    alerter
    Et tous les gestes associés. Il n'y a pas que le paracétamol.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Avec le Covid-19, allez-vous accorder une prime à vos collaborateurs ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK